Ça Thai…

Bien le bonjour : aujourd’hui je vous propose de voyager un peu alors installez-vous et confortablement car le voyage va être un peu…long. Vous le savez sans doutes, une publicité ne doit pas durer 40 ans en raison de son coût de production, selon tel ou tel support cela va engendrer des frais conséquents,etc….et pourtant….voici une publicité pas comme les autres, puisqu’elle dure… plus de 5 minutes !

C’est donc un court-métrage que la marque nous offre et qui raconte la relation plutôt compliquée entre un commerçant et un sans-abri. Alors que ce dernier dort devant la boutique, le commerçant semble prendre un malin plaisir à le chasser au fil des jours.

En Thaïlande, la société de télésurveillance Vizer a réalisé un spot publicitaire très émouvant qui met en scène deux personnes que tout oppose : un commerçant et un sans-abri. Jusqu’au jour où le déshérité n’est plus là. Le commerçant se pose alors des questions et l’idée lui vient de visionner le film de sa caméra de surveillance pour connaître les raisons de sa disparition. Là, il apprend que le sans-abri a été poignardé… en protégeant son magasin.

Même si on ne peut pas s’empêcher de penser que l’histoire va très loin pour une société qui commercialise de simples caméras de surveillance, on ne peut qu’apprécier le storytelling et les émotions que dégagent cette publicité. Et la stratégie semble fonctionner à merveille : en 2 ans, la vidéo a engendré plus de 21 millions de vues sur YouTube ! C’est un fait, les Thaïlandais sont les rois en la matière !

Si vous vous dîtes « tiens c’est étonnant, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu », c’est normal puisqu’elle date de 2005..comme quoi…déjà l’époque…

(cliquez sur l’image pour lancer la vidéo)

Publicités

Amazing Packaging

Des bouteilles, on en voit tous les jours dans n’importe quel supermarché ou épicerie. Mais finalement, elles se ressemblent toutes une fois en rayon. Certains industriels ont d’ailleurs compris toute l’importance de travailler un packaging esthétique et créatif pour marquer les esprits mais les meilleures idées viennent souvent de créatifs indépendants… à l’image de ce packaging de bouteille de lait.

Basé en Turquie, Muhammet Uzuntaş a imaginé un amusant concept de bouteille de lait plutôt explicite qui rend hommage aux vaches. Chaque bouteille possède en effet une forme très particulière, avec des pis qui servent à la tenir droite et des tâches qui rappellent également l’animal.

Forcément, c’est très visuel et il serait donc compliqué de passer à côté de ce packaging dans un rayon de supermarché. Mais malheureusement, il ne s’agit que d’un concept qui a peu de chance de voir le jour, soyons réaliste : sa forme très particulière rendrait forcément les coûts de production beaucoup trop élevés.

Si vous avez été séduit par cette bouteille-vache et que vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur son profil Behance. Et pour aller plus loin, nous vous proposons de découvrir 20 packagings de bouteilles qui vont vous impressionner par leur créativité 🙂

C’est lait

L’enfance est indéniablement l’âge où nous n’avons peur de rien. Et pour affronter cette insouciance, mieux vaut avoir de l’énergie. C’est le discours tenu par la marque de lait norvégienne Tine Milk et imaginé par l’agence de publicité Try. Le film, qui n’est pas sans rappeler celui réalisé par Les Gaulois pour la Fédération Française de Cardiologie, met scène la vie réelle des enfants, leurs bêtises et inévitablement toutes les chutes qui vont avec.

Rythmé par la célèbre chanson « It’s a Hard-Knock Life », le spot se regarde tel un zapping vidéo gaguesque. Un discours intéressant qui vend avant tout l’énergie procurée par un verre de lait. La promesse des os solides, quant à elle, est lisible en filigrane lors de toutes ces chutes sans bobos

Au delà du réel

Bien le bonjour les amours 🙂 Prêts pour le constat de ce mercredi ? Nos vies sont devenues numériques. (Ça vous la coupe n’est-ce pas ?) Matériels et logiciels, contenus et applications, blogs et vidéos, données omniprésentes : ils sont tous là pour durer.

Que vous soyez actuellement «débranché» en profitant de vos vacances ou «connecté» au travail, voici les dernières statistiques et infographies pour actualiser vos connaissances et le moins que l’on puisse dire c’est vous les trouverez sans aucun doute utiles…

Ce n’est pas la taille qui compte…

Vous êtes à la tête d’une TPE/PME et vous êtes encore persuadés que compte tenu de votre structure, la communication et le marketing sont hors de votre portée ? Grossière erreur ! De nombreux exemples tels que Michel et Augustin démontrent qu’avec un faible budget et beaucoup d’imagination, il est possible d’atteindre, voire de dépasser vos objectifs. Et si vous aussi, vous cassiez la baraque ? Il ne reste plus qu’à lire 🙂

 

Ahhh mais c’est Ça…ooook !

Ola que Tal le monde digital, ça se passe ? Souvent, j’utilise la marque Burger King pour essayer d’expliquer à quel point la communication peut être créative, intelligente et inspirante et aussi…drôle. Aujourd’hui encore, on ne va pas être déçu…Avec l’aide de l’agence Grabarz & Partner, la branche allemande de Burger King s’est permis de « pirater » la bande diffusée pour l’avant-première du film d’horreur « IT » (« ça » en français) dans le pays.

Après avoir frissonné pendant les 135 minutes du film, les spectateurs ont pu voir apparaître deux annonces sur l’écran noir précédant les crédits. On pouvait y lire « Morale de l’histoire : il ne faut jamais faire confiance aux clowns », suivit peu après par le logo de Burger King pour signer la blague adressée à McDonald’s, son sempiternel adversaire sur le marché du fast food. De quoi transformer le long métrage en la plus longue publicité de l’histoire de la marque.

Sortie depuis le 8 septembre dernier dans les salles obscures américaines, l’adaptation cinématographique de l’œuvre de Stephen King a déjà battu quelques records de box-office, notamment en Russie et en Allemagne. Il n’est donc pas étonnant que Burger King ait décidé d’agir en voyant qu’un film, dont le personnage principal est un clown, puisse faire autant parler de lui.

Les deux enseignes sont habituées à se tirer dessus à coups de campagnes satiriques et jusqu’à présent le jeu entre les deux enseignes a beaucoup amusé l’audience… à moins que cela ne dérive vers quelque chose de plus sérieux. Rappelons qu’en Russie, Burger King a cette fois tenté de faire interdire la diffusion du film auprès du Service Fédéral Antimonopole de Russie (FAS). Quoi qu’il en soit et comme le disait très justement A.Einstein « la créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse »….isn’t it ? 🙂