Prêt pour le grand saut ?

Welcome le monde digital ! Le Brésil est l’un des pays qui enregistre le plus d’accidents liés à la sécurité routière au monde. Avec une population de 200 millions d’habitants, il comptabilise environ 40 000 morts (soit 20 pour 100 000 habitants). A titre d’exemple, la France se situe aux alentours de 6 pour 100 000 habitants.

Dans ce pays, comme d’autres, les accidents de deux-roues sont particulièrement importants. Par conséquent, il est important dans ce pays de produire des campagnes percutantes afin de sensibiliser le grand public sur le danger de circuler en vélo, en scooter ou en moto.

C’est ce qu’a fait l’agence Executiva Propaganda (Natal) pour le compte de DETRAN (équivalent de notre Sécurité Routière) avec cette campagne d’affichage dans laquelle nous pouvons voir un motocycliste devenir handicapé, ou infirme suite à une collision avec un automobiliste. Une série de panneaux doubles a même été imaginée rendant le message encore plus spectaculaire.

Publicités

Pas d’bol

Très en vogue lors de décennies précédentes, la coupe au bol est maintenant un souvenir lointain que certains aimeraient oublier. Cependant, KFC axe sa communication sur ce phénomène nostalgique dans le but de promouvoir le fameux “Bowl Cup”. Ces Bowl Cups, bols garnis de nourriture avec générosité, font fureur chez nos amis américains. Pour lancer le petit frère épicé (“Spicy Bowl Cup”), le leader du poulet frit remet la coupe au bol au goût du jour.

En partenariat avec plusieurs designers, KFC modernise la coupe de cheveux de cinq manières différentes. Le temps d’un après-midi le 10 janvier dernier à Brooklyn, les consommateurs avaient la possibilité de se faire coiffer de l’une de ces coupes au bol, tout frais payés par le fast-food. Les plus courageux étaient ensuite gratifiés d’une carte cadeau permettant d’avoir un Bowl Cup.

Pour finir, KFC propose aux participants d’apparaître sur leur fil Twitter, de quoi viraliser l’opération, mais aussi le lien de proximité avec ses consommateurs. Quand on vous dit que l’expérience utilisateur est muy importante….isn’t it ?

Oh mairie, si tu savais…

Bien le bonjour le monde digital. Avec l’essor des réseaux sociaux, l’information n’a jamais aussi bien circulé. Les marques et les institutions redoublent de prudence avant de poster la moindre information car on le sait, un “bad buzz” est vite arrivé. Vous allez voir que tout le monde n’a visiblement pas retenu cette leçon.

Direction le Brésil pour découvrir la municipalité de Mandirituba, dont la mairie a récemment annoncé que le travail concernant l’entretien et le bétonnage des routes était terminé en publiant une image sur les réseaux sociaux avec preuve à l’appui. A partir de cette photographie, elle souhaitait illustrer l’avancée considérable des travaux de ses ouvriers.

Cependant, elle aurait visiblement dû penser à faire intervenir l’expertise d’un graphiste avant de poster la photo car les internautes sont loin d’être dupes et ont rapidement détecté la supercherie. En effet, la mairie n’a pas fait preuve de minutie avec des retouches ultra-grossières qui l’ont directement trahie et fait mentir.

Bilan des courses : cette publication a généré près de 20 000 réactions avec de nombreux détournements réalisés par les internautes pour parodier et se moquer “gentiment” des talents médiocres de cette mairie en matière de retouches photos.

Je vois d’ici le tableau…

Ola que tal ! Vous connaissez certainement l’expression « on est jamais mieux servi que par soi-même » et bien aujourd’hui, mettons-la en application avec un artiste pas comme les autres…Plus connu sous le nom d’Enfant Précoce, Francis Essoua Kalu est un jeune artiste camerounais installé à Paris. Il s’installe devant les musées et dans les endroits les plus fréquentés de Paris avec ses tableaux et un message : exposez-moi.

Autodidacte, il n’a jamais suivi ni cours de peinture, ni cours de dessin, laissant toujours libre cours à son imagination. Il trouve l’inspiration dans les représentations fantasmées d’une Afrique qui l’a vu naître et qui abrite ses rêves depuis l’enfance. En témoignent ses personnages colorés et oniriques qui s’adressent à toutes les générations.

Sélectionné en 2018 pour exposer à la Biennale de Dakar, il s’attaque aujourd’hui au public français avec sa démarche plutôt audacieuse : Chaque jour, il s’installe devant un musée contemporain parisien comme Le Palais de Tokyo ou Le Centre Pompidou, ou sur une artère stratégique comme les Champs-Élysées, et expose dans la rue l’un de ses tableaux.

Sur la pancarte en carton placée à ses côtés, on lit : « Exposez-moi ». Relayée en vidéo sur les réseaux sociaux et partagée sur Twitter, sa démarche osée aide déjà l’artiste à faire parler de lui. Pour en savoir plus sur cet artiste, cliquez ici.

Rencontre du 3è type

Ola ! Fans de SF cet article est pour vous 🙂 Souvent honorés par les créatifs, les films de science-fiction sont une source d’inspiration de nombreuses publicités. Pepsi ne déroge pas à la règle et propose un spot digne d’un long-métrage de Ridley Scott.

Créé en interne, le film présente une intrigue rappelant vaguement le scénario de Rencontres du Troisième Type. Un aéronef se pose effectivement sur le Terre, où tout le monde essaye d’établir la communication avec le mystérieux étranger. C’est alors qu’un héros méconnu, joué par William H. Macy, trouve la solution à cette énigme. Saurez-vous la deviner ?

En mêlant suspens et humour, Pepsi arrive donc à positionner son produit comme une boisson universelle à la portée de tous. Le géant du soda espère alors séduire tout aussi bien les terriens que nos voisins encore inconnus !

Diffusé le soir de la remise des Golden Globes, le film rend, en réalité, hommage au film Premier Contact, réalisé par Denis Villeneuve. L’actrice Amy Adams, premier rôle féminin, y était nominée pour le titre de meilleure actrice. Avec un court-métrage comme celui-ci, on a hâte de découvrir le film qui fera honneur aux nominés des Oscars…

Roulez petits bolides

Bien le bonjour le monde digital : pour promouvoir son service de retraits de vos achats sans quitter votre voiture, les supermarchés américains Walmart viennent de dévoiler une publicité avec de nombreuses références à la pop culture. Cette pub a été diffusée pendant la cérémonie des Golden Globes 2019 qui s’est déroulée Dimanche dernier.

De la Batmobile à la DeLorean de Retour vers le futur en passant par la Mystery Machine de Scooby Doo, la Coccinelle jaune de Bumblebee, le carrosse de Cendrillon, l’ambulance mythique de Ghostbusters, ou le 4×4 de Jurassic Park, la publicité tonique a été réalisé en partenariat avec plusieurs studios hollywoodiens pour avoir accès aux véhicules mythiques.

Des véhicules qui sont pour la plupart des répliques mais que les studios considèrent comme les plus conformes à ceux des films originaux, a déclaré une porte-parole. Mention spéciale pour la voiture chien de Dumb et Dumber.

Les bonnes résolutions ça sent bon :)

Et voilà : nous sommes repartis pour une nouvelle année…. et donc Welcome les bonnes résolutions car il va y avoir des changements d’ici quelques temps donc patience 🙂 mais en attendant, revenons-en à nos moutons….

Depuis son rachat par le géant des FMCG Unilever, Dollar Shave Club n’en finit plus d’évoluer. Afin de promouvoir de nouvelles gammes de produits toujours plus développées (eau de Cologne, huile à barbe, dentifrice, etc.), le leader de la vente de rasoir en ligne par abonnements lance, en grande pompe, sa campagne en fin d’année.

Passage obligé lors d’un séjour dans la grosse pomme, Time Square est l’un des endroits les plus fréquentés de New York et “the place to be” du Nouvel An. La place, connue pour ses innombrables panneaux publicitaires au m2, est régulièrement investie par les marques. Ce sont quelque 9 panneaux qui ont été investis par Dollar Shave Club le 31 décembre dernier.

Reprenant le ton décalé de sa communication de marque, Dollar Shave Club présente, non pas son offre de rasoirs, mais ses nouveaux produits. L’occasion de communiquer sur le lancement de sa nouvelle gamme auprès de ses clients mais aussi de potentiels prospects. Les visuels utilisent des insights consommateurs réussis et jouent ainsi sur les différents usages des produits Dollar Shave Club.

Qu’ils soient drag queen, vieux beau, bedonnant ou Sikh, à chaque consommateur son usage – aussi bizarre qu’il puisse paraître – des produits de la marque. Ainsi, l’une des affiches dévoile un vieil homme en sous vêtement scrutant à l’intérieur de son slip avec pour toute accroche : “Une eau de Cologne pour vous vaporiser sur le cou, les poignets, les vêtements ou même sur votre ferraille”. De quoi montrer que 6 ans après son entrée fracassante sur le marché, la marque n’a rien perdu de son mordant.