Mannequin c’est pas si bien

Alors que le maire de Grenoble et toute son équipe font la chasse aux panneaux publicitaires dans le centre-ville, la capitale des Alpes s’est réveillée samedi matin avec des silhouettes sur pied de la marque Kiabi, accrochées sur le bord des routes, notamment au niveau de la gare.

silhouettes_kiabi_exposees_illegalement_dans_le_centre_ville_de_grenoble

Selon le site fashionmag.com, cette action était prévue de longue date. Cette opération de guérilla marketing a été lancée dans une dizaine de villes françaises pour relayer les festivités entreprises dans la capitale concernant la nouvelle collection. Il n’empêche que cette opération est illégale. Lucille Lheureux, adjointe à l’espace public, est en colère : « c’est une action totalement illégale. Nous sommes en train de faire des constats en vue d’une verbalisation. Les silhouettes seront ensuite démontées par nos agents de la police municipale, car aucune autorisation n’a été délivrée par la municipalité. »

Sans titre

En effet, avec cet affichage sauvage, réalisé sans aucune autorisation préalable et mis en place en simultané dans dix villes de France, Kiabi prend le risque de recevoir une amende.Le fait d’avoir apposé, fait apposer, ou maintenu, après mise en demeure, une publicité dans les lieux interdits constitue une contravention de 4e classe punie d’une amende de 750 euros. Cette amende peut aller jusqu’à 7500 euros pour certains lieux ou en cas de non-respect du règlement local de publicité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s