La chasse au dragons

A travers deux campagnes aux allures différentes, découvrez comment la culture arrive à garder sa voix et continue de rayonner dans un monde toujours plus envahi par la publicité. L’industrie de la musique se retrouve depuis quelques années chamboulée par les nouveaux modes de consommation et nouveaux usages des individus.

La digitalisation de la culture oblige les artistes d’une part à redoubler d’effort pour se démarquer, et d’autre part à renouer avec l’expérience IRL, facteur clé de succès de ce secteur. Au mois de mars 2015, une chasse au trésor grandeur nature est organisée dans les rues de Paris. Du Marais, en passant par le 1er arrondissement, jusqu’à Beaubourg, 3 affiches sonores sont laissées à découvrir, pour le plus grand bonheur des fans du groupe Imagine Dragon.

ID4

En effet, pour la sortie de leur nouvel album le 16 février, Urban Act a imaginé un dispositif impactant et engageant. Les affiches utilisaient les illustrations de Tim Cantor et les chansons de l’album pour offrir une expérience visuelle et sonore tant aux chasseurs de trésor qu’aux passants non avertis. A cette occasion, ils pouvaient gagner de nombreux lots telles qu’une guitare ou une rencontre avec les membres du groupe, en se prenant en selfie avec les affiches à partager sur les réseaux sociaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s