Gaston y’a le téléphone qui son

Consulter son téléphone portable ou taper un SMS au volant multiplie le risque d’accident par 23 selon une étude américaine. Pour lutter contre ce fléau, largement répandu à travers le monde, l’agence nationale des transports de Nouvelle-Zélande a décidé de lancer une campagne, principalement à destination des jeunes conducteurs. Le spot met en scène quatre conducteurs tentés d’attraper leur mobile. Chaque fois, le passager avant l’en empêche en lui tendant la main, générant des situations pour le moins cocasses.

L’écriture d’un SMS, soit 5 secondes de temps suffisent pour parcourir 180 mètres en aveugle et perdre le contrôle, rappelle régulièrement la sécurité routière française.l’agence nationale néo-zélandaise des transports explique : « Même si le public que nous visons utilise régulièrement son mobile, il sait aussi évaluer les moments où cela est mal vu socialement comme un premier rendez-vous ou au théâtre… Notre campagne vise à rendre l’utilisation du portable au volant aussi inacceptable socialement en mettant en avant le ressenti des passagers ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s