Life in plastic, it’s fantastic :)

Welcome tout le monde et bienvenue dans le monde digital. Connaissez-vous la dernière info sur Adidas et le club anglais de Manchester United ? Ils se sont lancés dans une initiative écologique avec la création d’un maillot fait avec du plastique océanique. Les dirigeants espèrent sans doute que leurs initiatives permettront une prise de conscience parmi les nombreux supporters d’un club mondialement connu.

Adidas-Parley-For-The-Oceans-Manchester-United-889x592

Richard Arnold, un des dirigeants du club a d’ailleurs déclaré : « Nous sommes tous conscients de la menace pour l’environnement du plastique, et nous sommes enchanté de pouvoir participer à la prise de conscience avec ce maillot recyclé, que je suis sur que les fans aimeront ». Le maillot en question est bleu marine comme l’océan mais il est aussi inspiré d’un autre maillot, celui de 1968, année ou le club a remporté la ligue des champions.

La marque Adidas tente d’agir contre la pollution dans ses créations, et pas qu’avec des maillots de foot, puisqu’ils ont également créé des chaussures de sport, ainsi que des vêtements avec les mêmes matériaux. « Nous devons tous changer la façon dont nous pensons et agissons avec l’océan. Le partenariat avec Manchester United doit mettre en évidence cette question de la pollution de nos océans et encourager les supporters de football à nous rejoindre dans la création d’un meilleur environnement pour tout le monde ».

Vous pourrez voir pour la première fois les maillots de Manchester United pendant la tournée d’été aux Etats-Unis.

Publicités

C’est pas mon jour….

…c’est celui de la femme et ça tombe bien car comme le disait Paul Morand « Aucune femme ne veut être belle, mais toutes veulent être jolies. » En cette journée de la femme, mesdames, permettez-moi juste de vous dire que ce n’est pas aujourd’hui que vous êtes jolies mais bel et bien tous les jours…bref…

En décembre dernier, Adidas renouvelait son appel à la créativité avec le spot «Calling Creators». Trois mois plus tard, elle réaffirme ses positions avec cette nouvelle campagne signée 72andSunny LA. Dans cette vidéo, Adidas qualifie les athlètes comme des créateurs pour mieux les séduire.

La marque valorise l’égalité des sexes dans le sport et ne pouvait pas mieux tomber, à quelques jours de la Journée de la Femme. Des athlètes féminines du monde entier sont choisies pour imposer leur inventivité à travers leur sport et n’hésitent pas à taper du poing. Le spot se conclut avec la baseline «Here to create» qui porte la volonté d’Adidas d’aider ses client.e.s à faire bouger les lignes.

The Metro*

Bonjour le monde digital et surtout : bon début de semaine…. Tiens justement, comme tous les jours vous allez prendre le métro…tout se passe bien et soudain, un contrôleur vous interpelle pour vous demander votre titre de transport. Vous lui montrez vos dernières Adidas flambant neuves, il apprécie et vous laisse partir. 2 solutions : soit vous êtes encore en train de dormir soit…vous êtes dans le métro berlinois.

L’idée a été imaginée pour fêter les 90 ans de la BVG (pour info, il y a eu une association récente d’Adidas et de la BVG, la société qui gère les transports publics à Berlin).

Pour cela Adidas a proposé la création de sneakers baptisées EQT-Support 93/Berlin aux couleurs des sièges du métro. Au total, 500 exemplaires vont être produits et seront vendus uniquement dans 2 boutiques de la capitale allemande au prix de 180 euros.

Un prix relativement honnête quand on sait qu’il comprend les chaussures et l’abonnement annuel au métro. Cette nouvelle création très limitée sera mise en vente à partir d’aujourd’hui et on ne doute pas qu’elle fasse un carton….

* N’ayez pas honte si vous n’avez reconnu la référence au groupe BERLIN….mais quand même….:)

Le code a changé

Pour bien terminer la semaine, voici aujourd’hui une idée bien représentative de ce qu’est la créativité. Pour le lancement en France de ses nouvelles chaussures « Glitch » Adidas s’associe à l’agence We are social. Tous deux nous proposent une expérience client interactive où ce dernier doit entrer dans la clandestinité pour mettre la main sur les chaussures avant tout le monde.

La campagne débute par un clip vidéo qui s’ouvre sur une bande de jeunes se faufilant de nuit jusqu’à une camionnette abandonnée dans laquelle se trouve les nouvelles Glitch. Ces dernières vont passer de main en main, tel un trafic, pour finir sur un terrain de football et utilisées par le joueur du PSG : Presnel Kimpembe.

Ce spot introduit un nouveau système de vente mis en place par la marque. Les Glitch ne sont vendues que sur l’application mobile dédiée, et sur présentation d’un mot de passe. Ces derniers seront cachés dans les publications d’Adidas sur les réseaux sociaux, ou dévoilés par des influenceurs partenaires. Certains d’entre eux peuvent être trouvés dans le film de lancement.

Très intéressés à l’idée de mettre la main (ou le pied) sur la nouvelle Glitch – une chaussure de foot au design interchangeable – les adeptes devront pour cela s’engager sur les pages sociales d’Adidas, ou auprès de sa communauté de partenaires, pour trouver un code d’achat.

Qui plus est, par la création d’un univers « underground » et urbain autour de ses chaussures, l’équipementier sportif cible parfaitement un public jeune présent dans les grandes villes comme Paris. Un élément clé de la stratégie de communication mise en place par la Newsroom Adidas comme nous l’expliquait il y a peu Benoît Ménard, director managing editor.

chante danse et mets tes baskets

Bonjour le monde digital et bon mercredi. Il m’arrive parfois d’avoir des étudiants ou de rencontrer des personnes qui pensent que tout a déja été inventé et que seuls les gros, les grands groupes font la pluie et le beau temps.

Je calme tout le monde de suite, je ne peux pas à titre personnel et en tant que créatif, les laisser dire cela. MAIS (et c’est le plus important) ce n’est pas vrai et en voici la preuve…Cela fait déjà un petit moment que cette vidéo « agite » le web et il est important de comprendre son contexte…

L’Académie du film du Bade-Wurtemberg avait déjà beaucoup fait parler d’elle l’année dernière grâce à deux de ses étudiants, Dorian & Daniel, pour la réalisation du somptueux film Johnny Walker « Dear Brother ».

Cette fois-ci, Eugen Merher, un étudiant de 26 ans vient embellir la réputation de son école en signant un film pour Adidas, vu plus de 9 millions de fois sur YouTube. Dans ce film, l’étudiant met en scène un homme autrefois athlète et aujourd’hui prisonnier de sa maison de retraite. Son rêve ? Rechausser ses Adidas usées, symbole de sa gloire passée.

La marque aux trois bandes n’est pas restée insensible à son travail car le jeune cinéaste a reçu une proposition de stage. Cependant l’équipementier sportif souhaite s’en tenir à ses agences attitrées en ce qui concerne la réalisation de ses films, plus en phase avec ses stratégies actuelles.

Outre la liberté inscrite dans l’ADN de Adidas, le film rappelle que la marque a été très présente dans les années 70 et pionnière des équipements de running, ce qui n’est pas le cas de tous ses concurrents.

Il aime se faire détester :)

On remonte le temps ? Le 19 janvier, Adidas surprenait avec sa campagne #ThereWillBeHaters, mettant en scène les stars du football mondial Luis Suarez, Gareth Bale, James Rodriguez et Karim Benzema évoluant sous les projecteurs de la haine et des critiques des détracteurs, l’article vous attend ici.

Après un premier spot digital qui a cartonné, l’équipementier sportif met à l’honneur Lionel Messi avec une nouvelle vidéo sur le meilleur joueur de la planète.

adidas-messi-breve-27-mars-1-226517

Du contenu mais pas que, la diffusion du film coïncide avec le lancement de la nouvelle chaussure Pibe de Barr10, spécialement fabriquée pour le joueur et dont le design rend hommage à son enfance. Côté agence créative, aucun nom ne circule officiellement : « cette campagne a été réalisée par une multitude d’enseignes », mais la production est assurée par la londonienne Iris et….ça envoie….beaucoup beaucoup beaucoup….