Game of Com’ : le retour

Le premier épisode de la 7ème saison de Game Of Thrones a été lancé le 17 juillet sur OCS, l’occasion pour les acteurs de la communication et du marketing de rebondir sur ce grand moment de pop culture. En début de semaine, Kantar Media dévoilait ainsi les données chiffrées de l’engouement sur les réseaux sociaux lié au 1er épisode de la saison en cours.

Désormais c’est le tour du site webmarketing-com et de SEMrush – un outil d’analyse du search marketing – d’imaginer quels seraient les métiers com et marketing des protagonistes de Game of Thrones.

Ces coups de com qui ont fait cartonner des entreprises

Qu’ils soient drôles, choquants, authentiques ou actuels, de nombreux « coups de com » ont permis à des entreprises de redorer leur image et de décoller. Certaines campagnes de publicité demeurent célèbres, d’autres sont restées plus discrètes mais ont terriblement bien fonctionné… Petit tour d’horizon de ces stratégies qui ont fait s’envoler les chiffres des entreprises….
(cliquez sur l’image)

La qualité et pas la quantité

Vous le savez lorsque l’on veut faire parler d’un événement, d’une action ou de tout autre information que l’on souhaite communiquer, ils sont incontournables pour diffuser massivement : les journalistes. Vous allez donc leur envoyer un mail.  Une autre personne pour un autre event va le faire aussi et une 3ème personne aussi et ainsi de suite et du coup….

L’article que vous vous apprêtez à lire a été publié sur blogdumoderateur.com et dresse un constat clair : un journaliste reçoit Un communiqué de presse toutes les 8 minutes…L’agence conseil en RP Gootenberg publie les résultats d’une enquête sur l’intérêt des communiqués de presse. Premier enseignement : en France, les journalistes reçoivent beaucoup de CP. Deuxième enseignement : ils sont rarement pertinents.

En moyenne, un journaliste reçoit 60 communiqués de presse par jour

Soit un communiqué de presse toutes les 8 minutes, si l’on considère qu’un journaliste travaille 8 heures par jour. Les 10% les plus sollicités reçoivent plus de 200 communiqués de presse par jour.

  • 93% des communiqués de presse reçus sont inutiles : les journalistes interrogés considèrent que seuls 7% des CP reçus sont pertinents.
  • Plus de la majorité des journalistes considèrent que moins de 5% des CP ont un intérêt.

cp-600x269

interet-cp-600x270

Les journalistes ont du mal à se mettre d’accord sur les alternatives à apporter.

Certains apprécient les contacts directs :

  • 28% appels téléphoniques, rencontres IRL…)
  • 32% réseaux sociaux
  • 40% des répondants indiquent qu’il faut trouver autre chose que les communiqués de presse

Selon une étude Cision parue récemment, les journalistes sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux dans le cadre de leur travail. Deux profils se distinguent :

  • les observateurs (24%) qui utilisent les réseaux sociaux pour lire les contenus produits par leurs connaissances
  • les chasseurs (20%), de plus en plus présents, ils se servent des réseaux sociaux abondamment pour trouver des sujets ou des sources.

Si les réseaux sociaux peuvent constituer une alternative aux communiqués de presse par email, des relations presse plus ciblées et vraiment personnalisées – quel que soit le canal privilégié – pourraient permettre aux journalistes de revoir leur jugement sur les CP, trop souvent envoyés à tous les membres de toutes les rédactions, quel que soit le sujet.

Com’ une histoire aujourd’hui : Peugeot

De temps en temps, je vous conterais l’historique de certaines marques dans des secteurs différents. Certaines histoires seront malheureusement terminées et d’autres existeront encore.

Pour la première histoire je me suis dit que revenir sur le tout début de la marque Peugeot – célèbre marque automobile au lion rugissant – était une bonne idée.

Il était une fois Peugeot qui était une entreprise familiale ayant une activité d’artisans métallurgiques. Ils fabriquaient entre autres des moulins à cafés, des scies à rubans, etc. C’est en 1891 qu’ils construisent leur première voiture qui devient rapidement leur activité principale. Un an après la commercialisation de leur première voiture, ils ont déjà vendu 29 véhicules.

premiere-voiture-peugeot

Le 20ème siècle n’a pas été de tout repos pour la marque :  le groupe a surmonté la crise de 1929 grâce au succès de sa 201, première voiture produite en série…

image_054

…quand aux années 40, elles ont été marquées par l’occupation allemande. A cette époque, 90% de la production de Peugeot était destinée à l’Allemagne (ambulances, camions, patins de chars, moteurs d’avions, etc..). Peugeot se remet difficilement des dégâts causés par la guerre mais parvient tout de même à se relever.

peu20217

En 1970, le groupe devient même le deuxième constructeur automobile français derrière son concurrent principal : Renault. A cette époque, leur production atteint les 500 000 véhicules par an. Pour tenter de mieux occuper le marché, Peugeot commence à prendre une participation dans l’entreprise Citroën en 1974. Finalement, ils rachètent l’entreprise deux ans plus tard et créent le groupe PSA Peugeot-Citroën.

Depuis 1847, la marque Peugeot est fièrement représentée par un lion, symbole qui figure sur les armoiries comtoises d’où est originaire la marque. Sur la première version du logo, ce lion est dessiné en train de marcher sur une flèche afin de symboliser les 3 qualités des lames de scies Peugeot vendues à cette époque : “vitesse de coupe, dureté des dents et souplesse de la lame”.

Voici les différentes modifications qu’à connu le logo Peugeot…

evolution-logo-peugeot

…et le dernier…

Peugeot-logo

En 2015 Peugeot maintenait ses positions en terme de vente de voitures en restant 2ème derrière Renault.

La marque dispose d’un arsenal complet pour sa communication : print, spots publicitaires, marketing digital et aussi les différents partenariats dans le domaine du sport, du digital et du cinéma (cliquez sur le logo pour avoir accès aux infos).