Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école?

Même si l’on en garde pas forcément de très très bons souvenirs, l’école est très efficace pour transmettre les savoirs théoriques et les règles pour vivre en société. MAIS (car il y a un mais) elle est souvent critiquée comme apportant peu de liberté créative aux élèves.

C’est sans compter sur ces irréductibles enseignants qui apportent à l’école leurs petits lots de surprises au quotidien. On a tous des bons et des mauvais souvenirs de l’école. Évidemment, l’école publique est une chance immense, mais ne permet pas souvent d’exprimer toute sa créativité.

Voici un classement des hacks créatifs qui rendent l’école plus amusante, plus divertissante et permettent aux étudiants de grandir dans un environnement plus empreint de créativité….

Un professeur de chimie a eu l’idée de créer un tableau concret, « grandeur nature » si on peut dire ça ainsi, qui comporte les vrais éléments. Sûrement beaucoup plus stimulant et facile à retenir que sur une simple feuille de papier !

Aaaah les mathématiques. On adore ou on déteste. Le plus grand reproche des étudiants sur les maths est certainement le manque d’aspect concret de la matière surtout dans les classes supérieures. C’est pourquoi ce professeur de mathématiques a eu l’idée d’expliquer les angles… avec la porte de la salle de cours. C’est simple, facile à mettre en place !

Dans ce cours de chimie, l’école a eu l’idée d’installer un miroir au dessus du bureau de la professeure dans le but de permettre aux étudiants de suivre ses faits et gestes. C’est simple, c’est pratique et il faut avouer que c’est assez amusant.

Rester assis toute la journée ce n’est pas très bon. Et puis on le sait, les enfants aiment se défouler. C’est pourquoi cette école a installé sous les bureaux des élèves des pédales qui permettent aux enfants de se défouler tout en apprenant.

Cette idée n’est pas nouvelle mais appliquée dans une école, c’est plutôt amusant. Cet escalier est séparé en 3 et permet au couloir de gauche de prendre l’escalier en marchant, celui du milieu en courant et celui de droite pour ceux qui ont les yeux rivés sur leur téléphone.

Dans cette université à Munich, les étudiants ont la chance de pouvoir descendre 3 étages en 5 secondes en prenant… un toboggan. Sensations garanties !

Voilà une idée créative et insolite. Avant d’entrer en salle d’examen, cet établissement a eu l’idée d’installer une boîte anti-stress. Ce dernière fonctionne comme un distributeur de papier bulles qui, vous le savez, est aussi connu pour sa capacité à faire passer l’anxiété.

Ce prof de sport a demandé à son établissement un distributeur de crème solaire à disposition des élèves. Idéal pour jouer dehors en toute sécurité si le soleil tape fort.

Comment inciter les enfants dès le plus jeune âge au recyclage ? Par exemple avec des poubelles personnalisées (on reconnaît un Minion) qui correspondent aux couleurs des « poubelles pour adultes » : jaune pour le plastique, vert pour le biodégrable et noir pour le papier.

« C’est pô juste… »

Bien le bonjour le web : connaissez-vous Philippe Chappuis ? Il est l’auteur de Titeuf (plus connu sous le pseudo de Zep)…

143225_a6375008122f8544e13c243695670380

…et bien Zep vient de publier une nouvelle planche très liée à l’actualité où il plonge le héros de notre enfance en pleine guerre. Alors que son père insiste pour qu’il ne soit pas en retard à l’école, une bombe va exploser dans la cuisine de leur appartement…Très vite, la ville va se transformer en véritable champs de bataille, un enfer que certains habitants connaissent actuellement dans leur pays. A la question comment sensibiliser les jeunes à ce qui se passe dans le monde la réponse est toute trouvée non ?

titeuf-refugie-guerre-zep-494x5000

Avec Mcdo : school is cool

Bien le bonjour : et c’est reparti pour une nouvelle semaine : Are U ready ? Commençons directement ce lundi par l’analyse de la nouvelle campagne de communication signée Moroch (agence américaine) en faveur de McDonald’s…Vous n’êtes pas sans savoir que la marque au grand M met régulièrement en avant le fait d’être une enseigne à destination de la famille.

Dans sa nouvelle campagne d’affichage US, Mc Donald’s reprend les codes couleurs de sa marque en l’appliquant à des objets d’études : voici 3 visuels qui ont été créés en réinventant notre perception. Vous reconnaîtrez la boîte du happy meal, les frites et le sandwich; malicieusement agencés. Mcdonald’s joue de sa notoriété pour titiller notre culture cognitive.

back-to-school_pencils

Vous en conviendrez ce sont des prints plutôt malins que seules les marques très reconnues peuvent mettre en place. On se rappellera également la pub sans logo déjà réalisée par Mcdonald’s, ou encore les canettes sans étiquettes de Coca-Cola. De quoi rester présent dans l’esprit des plus jeunes consommateurs.

back-to-school_books

Et là je vous pose la question à 1 000 000€ : quand une marque arrive à communiquer sans faire apparaître ses produits et que l’on arrive sans mal (vous aussi j’imagine) à savoir qui elle quand même c’est fort non ?

back-to-school_bag

La vengeance est un plat qui se mange froid…congelé…cryogénisé…..

Heelllooo ! ! ! On a quasiment tous et toutes connu(e)s au bahut la hantise du lendemain où l’on savait que l’on allait encore passer une sacrée journée…pffff….et bien VH1 profite de sa proximité avec la jeunesse cool d’Amérique du Nord pour condamner les actes de malveillance à l’égard des autres élèves et ça c’est une très bonne chose.

Véritable fléau dans le monde entier, le harcèlement scolaire touche beaucoup d’enfants. La chaîne musicale aborde ce sujet avec dynamisme, faisant des victimes d’aujourd’hui les leaders de demain. Détournant « I Will Survive » de Gloria Gaynor, VH1 reste fidèle à sa ligne éditoriale. Le support musical du spot se démarque des spots de sensibilisation sur le même thème, au ton plus sérieux. Le problème soulevé par certains est l’opacité du message.

Les victimes ainsi présentées incarnent les tyrans de demain, pouvant créer une spirale de violence. Cependant, si l’on peut contester la façon d’aborder le sujet, on ne peut que reconnaître la réussite de cette campagne.  sympa non ?