Do you remember ?

Pour bien terminer la semaine, je vous propose aujourd’hui un BadBuzz pas si évident que cela en fait. Voici la dernière création de McDonald’s au Royaume-Uni. Cette dernière met en scène un jeune garçon qui pose de nombreuses questions à sa mère pour en savoir plus sur son père qu’il semble ne jamais avoir connu.

Tout en parcourant la ville, sa mère vante les mérites de son défunt mari avant de se retrouver dans un restaurant McDonald’s. Le garçon choisit un hamburger qui, précise sa maman comme pour enfoncer le clou, était le sandwich préféré de son père. À noter qu’il n’est jamais précisé dans la pub que le père en question est décédé, mais il ne faut pas non plus être scénariste à Hollywood pour le comprendre. À force de trop vouloir jouer sur les émotions, McDonald’s s’est glissée dans un piège qui s’est refermé sur elle même.

Et les internautes n’ont pas manqué de fustiger la marque sur les réseaux sociaux qui, et c’est plutôt courageux, n’a pas souhaité la supprimer certainement par peur du fameux effet Streisand dont le grand public est friand. McDonald’s s’est évidemment excusé dans un communiqué du message qui était retenu de sa publicité qui, on peut l’imaginer, n’était surement pas volontaire.

Pour ma part, je ne vois pas où sont le manque de respect, le fail ou la surexposition des sentiments. Ce spot est touchant et simple mettant en avant Mcdo : à la fois un lien social et un point commun entre le fils et le père certainement décédé…D’où mon accroche « un BadBuzz pas si évident que cela en fait »…

Publicités

Chaque chose à sa place

Buzzman et IKEA poursuivent leur collaboration pour raconter les familles d’aujourd’hui. Cette fois, le géant suédois s’attaque au sujet complexe de l’intégration des beaux-parents au sein de leur nouvelle famille. Une difficulté de dialogue ici illustrée par une femme créant le dialogue avec la fille de son compagnon à travers la préparation du repas.

Un spot à la narration touchante, mais qui permet également de démontrer subtilement l’aspect pratique des cuisines pensées par IKEA. La campagne s’inscrit dans la suite logique de « Dites-le en cuisinant » qui abordait la question du divorce à travers le prisme des coquillettes. Par cet éventail de publicités, la marque souhaite accompagner toutes les familles, en respectant leur géométrie variable.

En voiture Simone !

Bon début de semaine. Nous sommes en plein mois de janvier. Du coup Citroën et l’agence Les Gaulois dévoilent un spot bourré d’insights sur la galère des séjours au ski. Chutes, maladresses, files d’attente interminables…

Heureusement, la Citroën C4 Picasso est là pour sauver la mise. Si les voyages en famille regorgent de mauvaises surprises, pour le constructeur automobile, ce n’est pas le cas de ses voitures. Un spot parlant qui met en avant la technologie de la Citroën, taillée pour le confort des familles en toutes circonstances.

le cadeau idéal

Et si à Noël, le cadeau, c’était vous ? Chaque année, des milliers de chiens et de chats sont abandonnés par leurs maîtres. Les plus chanceux sont recueillis par des refuges qui s’en occupent le temps de leur trouver un nouveau maître. Lorsqu’on offre un animal à Noël, on ne fait pas un cadeau à un proche : c’est à l’animal que l’on fait cadeau d’une famille.

campagne-print-adoption-animaux-noel-2

C’est un peu l’idée de cette campagne print touchante mise en place par l’agence JWT en Australie pour l’association Sydney Dogs & Cats. Pour inciter les familles à adopter des animaux à Noël, l’agence a imaginé des prints où les humains sont transformés en paquets cadeaux. Une campagne qui parle d’elle même, et qui nous l’espérons, parviendra à toucher des familles capables d’offrir une vie meilleure à ces chiens et chats délaissés.

campagne-print-adoption-animaux-noel-3

Ikea fait partie de la famille

Avec cette publicité, IKEA rejoint le petit groupe des marques qui osent communiquer mondialement sur des sujets comme le divorce ou la garde partagée. Vous avez certainement vu la publicité touchante des coquillettes (exclusives à la France). Et bien vous allez découvrir le nouveau spot «Every other week».

Every other week

Cette publicité est la première d’une série de 8 films rassemblés sous le parapluie de la campagne série imaginée par l’agence Åkestam Holst. « Where Life Happens » met en scène un petit garçon basculant de l’appartement de sa mère à celui de son père.

Mais heureusement IKEA sera là à leurs côtés, quoi qu’il arrive. Ce nouveau film vise juste et aborde un sujet sensible, encore très peu exploité par le milieu de la publicité. Il permet àIKEA de jouer sur sa proximité avec ses consommateurs : IKEA est là, quoi qu’il arrive.

HBO et le sexe sans complexes

« True Blood », « Girls », « Game of Thrones », la série gay « Looking » et même l’unitaire « Ma vie avec Liberace », les programmes phares de la chaînes HBO regorgent de scènes de sexe. La chaîne payante est d’ailleurs souvent moquée pour la « lubricité » de ses séries d’autant plus flagrante que les Etats-Unis sont un pays très puritain.

HBO a décidé de se moquer de son petit côté obsessionnel dans une campagne pleine d’auto-dérision et plutôt amusante. La chaîne a décidé de se mettre à la place de ses fans qui doivent voir ses scènes à des moment inadéquats. Elle met en scène des situations embarrassantes vécues par deux adolescents qui se sont retrouvés en famille devant ses scènes explicites !

Et cette gêne décrite rappellera forcément des souvenirs…Le spot se conclut en invitant les téléspectateurs à profiter du service HBO GO, qui permet de regarder la chaîne en streaming sur son ordinateur ou sa tablette et de pouvoir ainsi regarder ses séries préférées ailleurs que sur le canapé familial, loin, très loin de ses parents ! Citez moi instinctivement les marques qui se sont déja mises en auto-dérision à ce point…….isn’t it ?