les folles du volant

Audi Irlande dévoile une campagne sur Twitter afin de changer les mentalités sur les femmes au volant. Le cliché des conductrices est vieux comme l’automobile, et a tristement muté sous forme d’un mème populaire sur internet avec le hashtag #womendrivers , directement associé à des bourdes et autres accidents de la route, supposément commis par la gente féminine.

CDwdCZPWMAAF3D2

Audi entend détourner ce cliché en tweetant un article avec le hashtag #womendrivers. Après avoir cliqué, l’internaute tombe en réalité sur un article saluant les mérites de femmes agissant pour la sécurité routière ou l’innovation de l’automobile.

Une opération de sensibilisation risquée pour Audi, qui détourne un hashtag sexiste en participant cependant à sa popularisation, vu qu’une toute petite partie de l’audience aura accès au reveal en cliquant sur les liens proposés.

CDnHq8CWoAAObu4

La marque s’adresse à tous mais en particulier aux femmes en se positionnant comme défenseurs de leurs droits. À moins que ce ne soit qu’une recherche d’un relais de croissance auprès d’une cible habituellement moins sollicitée par la marque ? Les statistiques de la sécurité routière sont quant à elles sans appel : 75% des morts sur la route sont des hommes.

Et Dieu créa la femme…pas pour qu’elle déguste !

Et c’est reparti pour une nouvelle semaine (sous la pluie en ce qui concerne Lyon). Je voulais juste passer un message aux femmes quelles qu’elles soient dans les PCS et où qu’elle soient dans le monde : vous n’êtes pas des Punching Ball !

Vous êtes sur terre en autre chose pour (et pas forcément dans cet ordre là) : donner la vie, inspirer les artistes, adoucir les hommes, rappeler que derrière chaque grand homme se cache une femme….Pour ceux et celles qui n’auraient pas compris, voilà un Punching Ball…

punching-ball-boxitalia-seletti-marron-1_1

voilà des femmes…

dove

Mais en aucun cas ON NE DEVRAIT VOIR CELA !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai une pensée pour l’agence de pub Hatari au Kenya qui a récemment lancé une campagne de sensibilisation en trois prints sur la violence faite aux femmes et le danger que représente le silence face à ces agressions pour l’organisation Oxfam International.

Les couleurs, les émotions puissantes et le malaise que ces trois affiches dégagent en font toute la réussite et également une réalité qu’il serait temps d’abolir.

Feeeemmmmmmes….je vous aimeeeee !!!!

Ladies & Gentlemen, en ce mercredi, j’ai le plaisir de vous présenter American Eagle et sa nouvelle campagne de com’ pour sa marque de lingerie Aerie. 

Alors oui vous allez voir dans mon article des nombrils, des seins, des paires de fesses rebondies, des soutifs et des p’tites culottes : cela fera sourire les hommes et les femmes se diront « super encore de la fesse pfff! ».

Mesdames vous avez raison sauf que : les corps des modèles ne sont pas retouchés. Des femmes aux mensurations « normales » avec des rondeurs, des grains de beauté et même des tatouages. « The real you is sexy. » Ce que je veux vous dire c’est : toi aussi tu es belle  : tu es une femme alors souris et sois-toi ! Bises mesdames

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nouvelle approche…mon corps fait un effort !

Je pense qu’il y a 3 domaines qui – commercialement – obtiendront toujours des résultats : le sexe, la mort et l’apparence que l’on veut se donner. Aujourd’hui le cas de « la nouvelle approche » avec Amel Bent….

Après son échec face à Emmanuel Moire en finale de « Danse avec les stars », la miss s’était vengée en emportant la spéciale Noël du télé-crochet. Mais elle n’a pas arrêté de danser puisque c’est qu’elle fait dans la nouvelle publicité de la marque Weight Watchers, à qui elle prête son visage (et son corps) depuis un an.

En effet, Amel Bent est l’égérie, depuis le début d’année 2012, d’un programme de la marque de produits amincissants, qui permet de réapprendre à manger et à prendre du plaisir en mangeant. Dans les précédentes publicités, Amel Bent se contentait de réciter un court texte et de montrer ses formes.

Mais dans ce nouveau spot de 25 secondes, rendu public juste avant Noël, Amel danse tout en mangeant un gâteau ou une salade composée !

Pour incarner la nouvelle approche de la marque, elle chante un extrait de sa reprise de « Tu veux ou tu veux pas », la chanson immortalisée par Bardot , dont le texte d’un couplet est une ode au bien-être : « La vie, elle peut être très douce à condition que tu la pousses dans la bonne direction ! ».

Ne vous attendez pas à ce que je sorte une vanne sur le physique – je serais bien mal placé pour le faire – mais en tout cas, pour celles et ceux d’entres vous qui sont complexé(e)s par leur physique et qui sont en pleine phase de bonnes résolutions pour cette nouvelle année, regardez bien cette pub et dîtes-vous que vous aussi pouvez trouver une nouvelle approche…non ?

 

Opération « coup de poing » Ni Putes,ni soumises

Ni Putes ni soumises veut marquer les esprits avec une campagne choc. Le 25 novembre, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, elle a organisé dans le centre de Paris, un happening impressionnant, orchestré par l’agence BETC. L’agence a évidemment mis la vidéo en ligne sur les sites de partage pour alerter l’opinion sur les violences conjugales.

Des femmes au visage tuméfié (du maquillage, bien évidemment) ont déambulé le long du Centre Pompidou. Les caméras captent leurs regards livides tandis que la foule de passants ne semble pas s’apercevoir de leur présence.

Tout d’un coup, elle s’écroulent toutes au sol, comme mortes. La foule se retrouve alors autour d’un impressionnant alignement de corps inertes. L’association vient alors dérouler une banderole autour des corps : « En 1 an, 122 femmes sont mortes des suites de violences au sein de leur couple ». Aussi choquant qu’efficace.

« Vous les femmes, vous le charme… »

Selon Contreleviol.fr, près de 200 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année en France. Or le viol est puni par la loi, et un numéro vert d’information existe : 0800 05 95 95.

Pour tenter d’éveiller les consciences, New BBDO signe la nouvelle campagne de sensibilisation du Collectif Féministe Contre le Viol.

Le message est clair : “Rien ne devrait innocenter un violeur”. Le but : lutter contre les stéréotypes qui empêchent de mettre un nom sur les violences sexuelles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.