David fights Ze moustique

Ca c’est une bonne question…sachez mes ami(e)s que l’ancien footballeur œuvre depuis plus de 15 ans dans la lutte contre le paludisme et est l’un des membres fondateurs de l’association Malaria No More UK à laquelle il prête son image aujourd’hui.

Imaginée par l’agence R/GA et réalisée par la société de production de Ridley Scott, la campagne montre David Beckham dans une boîte en verre «attaquée» par une nuée de moustiques. Le film au sound design angoissant souligne que, comme David Beckham, nous vivons protégés dans des pays où le paludisme est inexistant, pendant que la moitié de la population mondiale est toujours menacée.

Le bruit des moustiques fait écho à la menace imminente du paludisme et rappelle l’extrême urgence d’agir en faveur des pays exposés. Intitulée «Malaria must die, so millions can live» la campagne a été lancée par David Beckham le 7 février. Elle appelle les participants de la prochaine réunion des chefs de gouvernements du Commonwealth (CHOGM) qui aura lieu à Londres le 16 avril prochain à s’unir et à combattre le paludisme tout en rappelant que cette maladie fait 445 000 victimes par an dans les pays membres du Commonwealth.

Publicités

Pas la moitié d’un âne

Pour montrer le potentiel de ses 4×4, Land Rover a imaginé une opération décalée visant à créer le plus grand dos d’âne du monde dans les rues de Londres. Si on peut critiquer ces véhicules tout terrain pour leur pollution et leur gros volume, il faut évidemment avouer qu’ils ont la faculté de pouvoir franchir quasiment n’importe quel obstacle.

C’est pourquoi, la marque a eu l’idée de créer le plus grand dos d’âne du monde dans une petite rue de Londres. L’opération a été filmée pour capturer la réaction des riverains qui va du plus sage qui s’arrête devant le monstre, au plus malin qui essaye de se faufiler sur les côtés jusqu’au plus têtu qui force en pensant que ça va passer.

Une idée marketing plutôt originale qui a dû évidemment demander un bon nombre d’autorisations légales avant d’être mise en place. Un résultat qui fait sourire car on s’est tous déjà énervés contre la taille des dos d’ânes… qui heureusement n’ont rien à voir avec celui de cette opération !

Ça t’étonne ?

Lorsque l’on veut sensibiliser à une belle cause, on peut utiliser la provocation comme levier et cela reste très souvent l’une des meilleures armes. Direction Londres où l’agence Mother l’a bien compris avec cette opération de street marketing surprenante mise en place pour décomplexer l’allaitement en public.

L’agence a donc pris l’initiative de positionner un sein géant sur le toit d’un immeuble à proximité de ses locaux. Il n’y a aucune marque associée à cette opération, mais finalement, quand on s’appelle « Mother », on n’a besoin de rien d’autre pour s’exprimer sur le sujet de l’allaitement. Quand je vous dis que la créativité est magique…..

C’est grave Docteur ?

Si vous n’avez pas encore vu le film « Dr Strange » je vous le conseille rien que pour la partie visuelle qui est sublime avec une 3D qui apporte un réel « + ».

Justement parlons-en de ce Doctor Strange : il est un personnage de l’univers Marvel connu pour ses pouvoirs surnaturels et sa capacité à voyager entre plusieurs dimensions.

518191

Pour promouvoir la sortie du film, Marvel a collaboré avec l’agence Denizen Company pour mettre en place une expérience surprenante. Trois artistes ont utilisé la réalité virtuelle pour revisiter les villes de Hong Kong, New York et Londres.

realite-virtuelle-doctor-strange-3 realite-virtuelle-doctor-strange-4

Grâce à des capteurs, ces artistes ont été en mesure de créer une version alternative de ces villes entièrement en réalité virtuelle, à la manière du Docteur Strange.

realite-virtuelle-doctor-strange-5

realite-virtuelle-doctor-strange-9

Des fans du comic ont ensuite été invités à découvrir ces dimensions surprenantes, les plongeant littéralement dans l’univers du film. Une belle idée qui colle parfaitement au comic Doctor Strange, et qui assure une belle exposition au film pour sa sortie dans les salles obscures. Ca je vous le dit : c’est créatif….mais vraiment 🙂

On se tape l’affiche ?

Frontier (une marque de bière blonde des brasseries Fuller’s) a lancé en Angleterre une campagne mêlant Digital OOH (Digital Out-of Home) et social média : #FindFlavour. Le concept imaginé par l’agence The Corner invite les Londoniens à prendre en photo des affiches jaunes et d’apparence vierge de tout symbole.

Mais…

…grâce à des pictogrammes ingénieusement dissimulés par le duo de designers Crispin Finn, les pros d’Instagram pourront avec le bon filtre révéler le message dissimulé : une pinte de bière. Cette campagne d’affichage de deux semaines a débuté lundi dans les rues du quartier londonien Hackney.

#FindFlavour

Depuis le lancement de la marque Frontier il y a deux ans, Fuller’s et son slogan #FindFlavour continuent de viser une cible réputée pour leur goût de la nouveauté et de l’aventure : les Londoniens de l’Est. Instagram semblant être leur terrain de jeu préféré, cette campagne devrait faire mousse mouche auprès de ce cœur de cible.

frontier

Tim Burton est…particulier

Bonjour : le nouveau Tim Burton sait faire parler de lui…«Miss Peregrine et les enfants particuliers» sortira le 5 Octobre prochain….

439861-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

…voici une installation signée 20th Century Fox devant le Le Tower Bridge de Londres. Les passants ont pu observer la reconstitution de l’une des plus belles scènes du film où Jacob retient Emma, la fille qui a le pouvoir de dompter l’air. Un buzz bien orchestré non ?

sans-titre

Cha alors !

Bien le bonjour ! Si vous aimez les chats, l’article suivant devrait vous plaire…connaissez-vous le collectif Glimpse qui a lancé une campagne surprenante sur Kickstarter.

photos-chats-metro-7
Direction Londres

L’objectif : récolter des fonds pour acheter touts les affichages de la station de métro Clapham Common à Londres. Le but, vous l’avez sûrement déjà compris, est de remplacer toutes ces publicités par des photos de chats.

68 emplacements publicitaires qui ont été détournés

A la grande surprise des usagers du métro. Mais ne pensez pas que cette campagne est totalement dénuée de sens. Les photos de chats diffusées proviennent de refuges pour animaux. Le but de cette opération est donc de mettre la publicité que nous subissons au quotidien au second plan, pour soutenir des organisations caritatives en faveur des animaux.  Cha vaut le coup non ?

photos-chats-metro-13

photos-chats-metro-5

photos-chats-metro-9