Game of Drones

Bien le bonjour 🙂 Je vous en parle régulièrement sur mon blog, les nouvelles technologies, nouvel ElDorado des métiers de la communication, du marketing, de l’événementiel et de la vidéo pour ne citer qu’eux (la liste serait longue). Les nouvelles technologies ouvrent encore plus grand le champs des possibilités….et bien justement ce week-end go to « BLUE CUP EDITION #01 » à l’Espace Double Mixte à Villeurbanne…et attention, d’après le communiqué de presse ça va envoyer du lourd !

Pour la première fois à Lyon, La Blue Cup, Drones Racing Indoor accueille un compétition de drones où pas moins de 8 équipes en national s’affronteront dans une course contre la montre : un circuit long de 80 mètres linéaires en 3D avec un tracé de champ libre ponctué de virages et de lignes droites comme un circuit de formule 1 que les pilotes devront faire preuve de réflexes et de concentration pour manœuvrer les drones. Le but, comme dans chaque course, est d’arriver le premier.

Cette course de drones affrontera les 8 équipes en relais, où chacun devra établir une stratégie pour réaliser le nombre de tour imposé en un temps record. Un système de chronométrage sera mis en place.  Cette FPV Racing se déroulera en immersion, c’est-à-dire face à un écran où chaque drone équipée d’une caméra embarquée à l’avant retransmettra les vues des pilotes sur grand écran.

* Le FPV Racing, est un  flux vidéo en temps réel  où à l’aide d’une caméra fixée sur l’aéronef, le pilote est immergé à la place de l’engin.

J’espère pourvoir prendre des photos pour vous montrer…du coup quand je vous dis que les marques commencent à percuter sur l’utilité des drones…..

Publicités

Que le lumière soit

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. C’est le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch qui réalise cette statue dans son atelier des quais de Saône.

L’inauguration prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : les autorités religieuses sont sur le point d’annuler l’inauguration. Finalement le ciel se dégage…

Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit.

Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d’admirer des installations lumineuses exceptionnelles. En 1989, les mises en lumière des sites patrimoniaux, des paysages de fleuves et de collines, des quartiers et des voies habillent l’ensemble de la ville et participent au cadre de vie nocturne et à la beauté du territoire.

Depuis 1999, la Fête des Lumières se déroule sur une durée de quatre jours. Pendant cette période, plusieurs millions de personnes vont déambuler dans toute la ville. Et c’est reparti cette année…

 

mi casa es tu casa

eeeeEEEET comment vont-ils les pros du pont ? Enjoy ! Vous allez regarder quoi aujourd’hui ? Envie d’un bon plan ? C’est la série est événement sur Netflix depuis le 20 décembre dernier « La casa de Papel » a dévoilé sa saison 2  le 6 avril dernier. Dans la série, Un homme mystérieux, surnommé le Professeur (El Profesor), planifie le meilleur braquage jamais organisé. Pour exécuter son plan, il recrute les meilleurs malfaiteurs du pays qui n’ont rien à perdre.

En attendant la saison 3 annoncée pour 2019, la série Netflix donne des idées à des jeunes entrepreneurs. À Villeurbanne près de Lyon (ouaiiiis le 6-9), le fast-food baptisé La Casa Del Burger propose des burgers aux noms des différents malfaiteurs de la série. À la carte : burger Tokyo, Nairobi, Rio, Moscou, Berlin, Denver, Helsinki ou encore Oslo. Il y a même un menu El Profesor à 10 euros. Un endroit insolite que les fans lyonnais de la série vons pouvoir tester sans plus attendre..bon app’ !

On n’est jamais à l’abri….

Yep ! Les transports en communs à Lyon s’appelle les TCL (Transport Commun Lyonnais). Un peu comme le fait Monoprix avec ses produits pour coller à l’actualité….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…depuis quelques jours en cul de bus, nous pouvons voir une nouvelle campagne de com’ originale et sympa : faire des jeux de mots avec le nom des stations (en blanc) et il y a du très drôle….simple et efficace non ?

3822_307_campagne_jeu_de_mot