Do you remember ?

Pour bien terminer la semaine, je vous propose aujourd’hui un BadBuzz pas si évident que cela en fait. Voici la dernière création de McDonald’s au Royaume-Uni. Cette dernière met en scène un jeune garçon qui pose de nombreuses questions à sa mère pour en savoir plus sur son père qu’il semble ne jamais avoir connu.

Tout en parcourant la ville, sa mère vante les mérites de son défunt mari avant de se retrouver dans un restaurant McDonald’s. Le garçon choisit un hamburger qui, précise sa maman comme pour enfoncer le clou, était le sandwich préféré de son père. À noter qu’il n’est jamais précisé dans la pub que le père en question est décédé, mais il ne faut pas non plus être scénariste à Hollywood pour le comprendre. À force de trop vouloir jouer sur les émotions, McDonald’s s’est glissée dans un piège qui s’est refermé sur elle même.

Et les internautes n’ont pas manqué de fustiger la marque sur les réseaux sociaux qui, et c’est plutôt courageux, n’a pas souhaité la supprimer certainement par peur du fameux effet Streisand dont le grand public est friand. McDonald’s s’est évidemment excusé dans un communiqué du message qui était retenu de sa publicité qui, on peut l’imaginer, n’était surement pas volontaire.

Pour ma part, je ne vois pas où sont le manque de respect, le fail ou la surexposition des sentiments. Ce spot est touchant et simple mettant en avant Mcdo : à la fois un lien social et un point commun entre le fils et le père certainement décédé…D’où mon accroche « un BadBuzz pas si évident que cela en fait »…

Ca passsse

En novembre dernier, McDonald’s lançait sa première campagne «être un bon père» pour promouvoir son service de vente à emporter en France. Accompagnée de TBWA Paris, la marque de fast food revient avec un deuxième film axé cette fois-ci sur le football et l’amitié.

Le spot de 45 secondes met en scène un jeune homme sur le point de marquer un but qui se remémore les moments où son ami, également sur le terrain est arrivé chez lui avec des repas McDonald’s. Pour le remercier d’avoir bravé vents et tempêtes, il lui offre une passe décisive plutôt que de marquer seul.

Diffusée en TV et sur le web depuis le 15 mai, cette campagne renforce le coté convivial de l’offre de vente à emporter de la chaîne de fast food. De quoi associer la commande d’un McDonald’s à l’amitié, ce qui peut générer un réflexe très porteur pour la marque.

Search et trouve

L’actrice Mindy Kaling devient l’égérie de deux nouveaux spots pensés par l’agence américaine We Are Unlimited. Mais quelle marque ces publicités promeuvent-elles ?

Si le code couleur ne vous met pas déjà la puce à l’oreille, la star dissémine quelques indices. Par exemple en vous invitant à chercher sur Google «cet endroit où le Coca-Cola est si bon».

Les résultats du moteur de recherche renvoient irrémédiablement vers McDonald’s. À la manière de Burger King, qui créait la stupeur la semaine passée en « hackant » le système de commande vocale Google Home, le géant du fast-food vante les mérites de sa marque grâce au mécanisme du search.

Mais cette fois, la démarche requiert la participation directe du spectateur. Quitte à l’inviter à se rendre sur Google en faisant l’économie de la subtilité. La campagne pose la question de l’attribution dans la publicité : doit-on nécessairement mentionner la marque pour en faire la promotion ?

Le meilleur pour la fin

Bien le bonjour en ce vendredi (passée vite cette semaine non ?) je vous propose un article tout simple : Les meilleures campagnes prints de McDonald’s. Comme d’habitude le site http://www.creapills.com est au taquet et pour celles et ceux d’entres vous qui seraient passés à côté, voici un récap des meilleurs prints pour McDo. Here we go !!!!!!!!! (Cliquez sur l’image et bonne dégustation) 🙂

Le burger qui fait peur

Vous le savez, je le sais, ils le savent : en matière de campagne de communication qui buzz Burger King a de l’imagination (et pas qu’un peu). Cette fois-ci « BK » se moque de son plus proche concurrent McDonald’s grâce à une communication très drôle et légèrement hostile…

Il était une fois dans un royaume pas si loin loin que ça  

L’histoire se déroule dans le Queens, à New-York. Ce fast-food Burger King a été entièrement déguisé en fantôme à l’approche de la fête d’Halloween.

burger-king-mcdonalds-758x569

Quelle surprise pour les clients lorsqu’ils ont découvert le packaging de leur burger, l’emballage Burger King étant recouvert d’un déguisement McDonald’s. On aperçoit alors le logo de la marque BK dans les yeux de la boite.

A l’intérieur, un mot, lorsque l’on ouvre le contenant du burger, indiquant, que «c’est une blague, et que nos burgers sont faits avec une viande cuite au grill ».

burger-king-halloween-mcdonald-fantome-2-758x407

Et cette année encore ça va le faire vous pouvez en être certain(e)s ! Perso, j’adore les campagnes de chambrage comme celle-là : ça se mange sans faim non ?

burger-king-mcdonalds_2-758x569

A vos marques…parti !

Bonjour bonjour ! En collaboration avec l’agence BETC Paris que McDonald’s se joue de sa signature connue de tous : « venez comme vous êtes ». On ne change pas une équipe qui gagne. Pour l’Euro 2016, tous les supporters sont les bienvenus, peu importe leurs origines et l’équipe qu’ils supportent. Afin de l’illustrer McDonald’s fusionne les noms des équipes qui s’affronteront pendant les matchs sur des écharpes de supporters.

McDonald-betc1-738x492

 

DCF 1.0

DCF 1.0

McDonald-betc5

La chaîne souhaite mettre à l’honneur nos différences, mais dans la tolérance et la campagne s’adapte au calendrier de l’Euro. Pendant les poules, une campagne d’affichage nationale géolocalisée est diffusée, à proximité des stades, gares et fan zones des villes concernées par les rencontres entre les 2 pays alors mis en avant. Pour les quarts et les demi-finales, McDonald’s animera sa présence sur les médias sociaux en fonction des matchs à l’honneur.

On connaît la musique

Venez dans le célèbre fast food pour un Big Mac, ressortez-en avec une passion pour la musique. McDonald’s et TBWA présentent McTrax, un set de table connecté par Bluetooth à votre smartphone qui vous permet de produire votre propre musique. Cette opération, menée aux Pays-Bas, est rendue possible grâce à l’expertise de l’agence digitale This Page Amsterdam, qui a créé ce set de table musical et l’application. Il suffit de placer son téléphone au milieu du plateau et les différentes fonctionnalités n’attendent que notre imagination et notre inspiration.

L’application permet d’enregistrer sa propre voix, de pianoter, mixer ou encore créer des effets sonores. La finesse du set de table rend cette technologie digitale innovante. Avec cette opération ludique et originale, McDonald’s continue de séduire sa cible de prédilection grâce au divertissement préféré des 15-24 ans : la musique. Rap, électro ou pop, chez McDonald’s venez comme vous êtes.