J’avance le coeur léger mais toujours le poing levé

Bonjour bonjouuuuuuuurrr : à l’approche des JO de Rio, Nike vient de dévoiler «Unlimited Future». Il s’agit d’un spot qui salue la persévérance des plus grands athlètes du monde. Ce spot vient compléter la série d’histoires sur les athlètes et encourage les spectateurs à adopter un état d’esprit «Unlimited». Dans «Unlimited Future», on voit l’acteur Bobby Cannavale débarquer dans une pouponnière, couper la jolie berceuse et délivrer un discours à une dizaine de bébés. Il leur explique que la vie est injuste, qu’ils ne choisissent pas le monde dans lequel ils vivent ni le début de leur histoire. Il les incite donc à prendre les bonnes décisions au cours de leur vie. Des décisions fondées sur la force de leur détermination.

On a envie de tomber dans le panneau non ?

Bien le bonjour  : un bon affichage publicitaire doit capter au mieux l’attention du passant sommes-nous bien d’accord là-dessus ?. Bien….en plus on peut compter aujourd’hui sur la technologie pour nous épauler dans cette tâche. Direction la Suisse où le créatif Nicolas Lanthemann a imaginé un affichage créatif et original pour la marque Nike. Lanthemann  a imaginé un affichage interactif qui s’anime à l’approche des passants le panneau est équipé de capacités de détection de mouvements. Il est totalement « vide » lorsque personne ne se trouve à proximité. Dès qu’un passant va s’approcher de l’affichage, des sneakers de la marque Nike vont alors s’afficher progressivement sous la forme de sublimes animations.

Source : http://www.creapills.com

(Cette initiative créative est un projet sauvage imaginé par Nicolas Lanthemann, qui n’a jamais été mis en place directement par la marque Nike)

Play it Loud !

Le but de la vidéo que vous allez regarder est de donner une voix aux jeunes sportifs et sportives qui reçoivent des commentaires négatifs. Le but est de montrer que cela arrive à tout le monde, même au footballeur Lee Young-Pyo. En partenariat avec l’application de messagerie mobile Kakaotalk, les paroles de ces sportifs sont partagées sur le site de Nike.

Axé sur la persévérance et la ténacité, Nike conclue son spot avec le mythique slogan « Just Do It » qui montre ici que le travail finit toujours par payer. C’est sûr. Mais pour visionner cette vidéo, on vous recommandera surtout les sous-titres. Alors let’s go «Play It Loud» !

Le réveil a sonné…..

Il y a plusieurs façons de se motiver ou de motiver les autres : des images, des balises et des objectifs. Les résolutions de début d’année en sont la parfaite illustration. Avec cette vidéo, Nike vous montre que le réveil a sonné et que maintenant le message est clair : il faut envoyer du lourd. Le plus important étant ceci : vous en êtes capable.

Ça va être galère, vous allez transpirez, vous allez même vouloir abandonner mais vous ne le ferez pas. Vous allez réveiller le combattant qui est en vous, l’amazone qui ne lâche rien et qui se surpasse bref : vous allez tout donner…..

Il n’y a que Nike qui m’aille

La ville qui ne dort jamais n’est pas prête de fermer les yeux avec ce Pop-up Store hors du commun. L’idée ? Promouvoir la nouvelle application Nike SNKRS qui permettra à la fois de personnaliser ses chaussures, d’être averti en avant première de la disponibilité de ses modèles préférés mais également d’être incollable sur l’histoire des Sneakers de la marque à la fameuse virgule ! Un truc de dingue…..

Nike

nike2

nike3

Cette coupe du monde pour marquer, elle marque

Bonjour ! Tout le monde va bien en ce 14 Juillet ? Vous avez regardé le match hier ? Belle victoire de l’Allemagne….et justement en parlant de victoire quelle marque a le plus gagnée avec coupe du monde de la Fifa ? Découvrons le ensemble….À coup de spots publicitaires à répétition, chaque enseigne espère profiter de l’exposition médiatique du dit évènement pour accroître sa visibilité et booster ses ventes. Et la Coupe du Monde 2014 ne déroge pas à la règle, avec pas moins de six partenaires FIFA, huit sponsors de la compétition en elle-même, huit « supporters nationaux » mais aussi neuf équipementiers différents représentés sur le sol brésilien.

addas3

Sur les 32 nations présentes au Brésil, 10 sont ainsi sous contrat chez Nike. Parmi elles, on retrouve la Seleção brésilienne et son crack Neymar, également sous contrat chez Nike à titre individuel, le Portugal de Cristiano Ronaldo, lui aussi chez Nike, ou encore l’équipe de France, qui depuis janvier 2011 et un joli chèque de 320 M€ pour sept saisons et demie, est passée sous giron américain.

Nike est ainsi l’équipementier qui possède le plus de nations durant le Mondial devant Adidas (9 pays, dont la Bosnie-Herzégovine, « récupérée » à Legea trois mois avant le début du Mondial) et Puma (8 pays). Une grande première dans l’Histoire de la Coupe du Monde pour la firme américaine (voir ci-dessous), qui a fait son entrée dans ce marché à partir du Mondial français 1998.

repartition

Mais si la marque aux trois bandes ne compte « que » neuf représentants au Brésil, elle place deux d’entre eux en finale (voir ci-dessous) du Mondial avec l’Allemagne, tête de gondole historique de la marque, et l’Argentine, qui compte dans ses rangs Leo Messi, plus grand ambassadeur de la marque dans le monde.

Ce sera la cinquième victoire en Coupe du Monde pour Adidas (contre une pour Nike et Puma), après 1978 (Argentine), 1990 (Allemagne), 1998 (France) et 2010 (Espagne). Une vraie victoire pour la firme allemande qui fournit également le ballon officiel de la compétition depuis 1970, et qui a prolongé en novembre dernier son partenariat avec la FIFA jusqu’en 2030 (le montant de ce nouveau deal n’a pas été communiqué). Un partenariat qui comprend également l’équipement des arbitres des compétitions FIFA ainsi que les tenues des nombreux volontaires travaillant lors de ces dernières.

sans-titre-2

Disposant donc dans ses rangs du futur vainqueur de la compétition, qui aura le privilège d’avoir une étoile en plus sur son maillot, du pain béni en terme de marketing, Adidas place aussi 9 joueurs sous contrat dans les 10 prétendants au titre de « Soulier d’or Adidas », distinction récompensant le meilleur joueur de la compétition.

Neymar, dont la Coupe du Monde s’est subitement arrêtée face à la Colombie, étant le seul joueur du top 10 à jouer en Nike, pour une sélection sous contrat avec Nike.Arjen Robben est lui le seul joueur de cette liste à être chaussé par Adidas mais à porter le maillot d’une sélection Nike.Vainqueur du Ballon d’Or 2014, Cristiano Ronaldo est absent de cette sélection, payant l’élimination précoce de son pays et ses performances mitigées, à l’instar d’un Wayne Rooney, autre grand ambassadeur de la marque à la virgule.

Autre victoire pour Adidas, celle des crampons. Si Nike chausse près de 53% des joueurs de la Coupe du Monde (contre 34% pour Adidas), la marque allemande place 4 joueurs dans le top 5 des meilleurs buteurs de la compétition avec James Rodriguez (6 buts), Thomas Müller (5 buts), Leo Messi (4 buts) ou encore Karim Benzema (3 buts), qui évoluent tous en Adizero f50.

Visant les 2 milliards d’euros de recettes liées au football en 2014 et 8 millions de maillots mondialistes vendus, Adidas semble donc bien parti pour atteindre ses objectifs, même si la marque ne communiquera qu’après le Mondial sur son bilan et ses ventes liées à la Coupe du Monde.

Adidas a en tout cas réussi son Mondial, comme le confiait d’ailleurs dès le 25 juin dernier son directeur général Herbert Hainer : « Quoi qu’il se passe durant le tournoi, ce sera une cerise sur le gâteau. Si l’Allemagne gagne, nous pourrons vendre quelques maillots de plus mais cela ne changera pas fondamentalement nos résultats. » assurait-il au magazine Arabian Business, tout en soulignant que sa marque avait déjà vendu entre 80 et 90 % de ses maillots de nations avant le début du Mondial.