Amazing Packaging

Des bouteilles, on en voit tous les jours dans n’importe quel supermarché ou épicerie. Mais finalement, elles se ressemblent toutes une fois en rayon. Certains industriels ont d’ailleurs compris toute l’importance de travailler un packaging esthétique et créatif pour marquer les esprits mais les meilleures idées viennent souvent de créatifs indépendants… à l’image de ce packaging de bouteille de lait.

Basé en Turquie, Muhammet Uzuntaş a imaginé un amusant concept de bouteille de lait plutôt explicite qui rend hommage aux vaches. Chaque bouteille possède en effet une forme très particulière, avec des pis qui servent à la tenir droite et des tâches qui rappellent également l’animal.

Forcément, c’est très visuel et il serait donc compliqué de passer à côté de ce packaging dans un rayon de supermarché. Mais malheureusement, il ne s’agit que d’un concept qui a peu de chance de voir le jour, soyons réaliste : sa forme très particulière rendrait forcément les coûts de production beaucoup trop élevés.

Si vous avez été séduit par cette bouteille-vache et que vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur son profil Behance. Et pour aller plus loin, nous vous proposons de découvrir 20 packagings de bouteilles qui vont vous impressionner par leur créativité 🙂

Publicités

20 packagings de bouteilles et autant de créativité

Des bouteilles, on en voit et on en boit tous les jours. Leur forme ne nous surprend pas et on en oublie même qu’elles peuvent être d’incroyables supports d’expression et de communication. C’est le travail et la passion de nombreux créatifs que d’imaginer sans cesse de nouvelles utilisations des objets du quotidien et ces idées de packagings autour des bouteilles vont vous amuser.

Bravo au site http://www.creapills. qui (comme d’habitude) a pondu un bel article vous ne trouvez pas ? Cliquez sur l’image pour lire l’article

L’habit ne fait pas le moine mais le packaging fait le reste

Qu’est-ce qui fait que l’on trouve un packaging réussi ? Il y a des arguments qui reviennent souvent comme par exemple l’originalité, le message, l’utilité, la seconde vie que l’on peut lui donner,etc….

bois

alors je vous pose la question droit dans la caméra qui est en haut de votre PC portable : que pensez-vous de ces exemples que je vous propose aujourd’hui ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Packaging is amazing is shopping !

Ola ! Une marque est forte quand le consommateur a le réflexe de la citer instinctivement : c’est à partir de là où cette même marque a obtenue deux choses essentielles : de la reconnaissance et de la spontanéité. Mais comment faire pour arriver à cela ?

La Spontanéité

Si l’on suit les schémas traditionnels comme la TV, le print, le web, les réseaux sociaux, etc…cela est possible mais peu original. Si l’on utilise un autre canal plus populaire mais moins exposé comme par exemple le sponsoring, là encore, le résultat peut être positif mais….quand le consommateur vous utilise, vous intègre et que du coup vous vous installez dans son subconscient n’est-ce pas encore mieux  ? De façon drôle, originale, décalée quelque fois….tout part du sac….tout simplement….la preuve en images….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On va en boîte ?

Monoprix vient de lancer une application Facebook originale : « Les messages en boîtes ». L’enjeu : créer de la viralité tout en cultivant l’image décalée de la marque. Depuis lundi 16 décembre et pour la période des fêtes de fin d’année, les internautes sont invités à sélectionner, via une application Facebook en ligne des packagings siglés Monoprix, des textes pré-définis pour différentes occasions (fête, anniversaire, mots doux, réussite…), puis à ajouter soit leur prénom, soit celui d’une autre personne, avant de partager leur création sur le réseau social.

 T_126922

« Que tous tes rêves se céréalisent », « Ça vaut la penne de fêter ça », « Tous mes oeufs de bonheur »… Il suffit de quelques clics pour créer et envoyer son message. Rapide et gratuit, le dispositif repose sur une mécanique sociale et virale assez simple : après avoir « liké » la page Facebook dédiée et choisi un thème (naissance, bonne année…) et un prénom, il ne reste plus qu’à sélectionner un produit Monoprix avec le calembour qui va avec (exemple : « Chipo l’artiste » pour la barquette de saucisse). Le socionaute a ensuite la possibilité de choisir son fond, puis de partager le tout sur Facebook, Twitter et Pinterest ou de télécharger le visuel afin de l’envoyer par mail ou de l’imprimer.

T_126926

En jouant la carte émotionnelle de l’humour et du second degré, cette opération digitale est donc pour Monoprix une jolie manière de nourrir le territoire d’expression de la marque tout en créant de la viralité et de l’engagement. L’initiative s’inscrit dans la forte tendance actuelle à la personnalisation de masse qui jouit d’un réel capital de sympathie auprès des consommateurs. À l’instar de Coca-Cola, qui a imprimé au printemps dernier les prénoms français les plus usuels sur ses packagings ou de Nutella qui, en juin dernier, proposait à ses fans Facebook de créer leur étiquette personnalisée. Si les marques plébiscitent cette technique marketing, c’est parce qu’elle leur permet de renforcer le lien de proximité avec leur clientèle en insistant sur les valeurs du partage et de la convivialité.