Search et trouve

L’actrice Mindy Kaling devient l’égérie de deux nouveaux spots pensés par l’agence américaine We Are Unlimited. Mais quelle marque ces publicités promeuvent-elles ?

Si le code couleur ne vous met pas déjà la puce à l’oreille, la star dissémine quelques indices. Par exemple en vous invitant à chercher sur Google «cet endroit où le Coca-Cola est si bon».

Les résultats du moteur de recherche renvoient irrémédiablement vers McDonald’s. À la manière de Burger King, qui créait la stupeur la semaine passée en « hackant » le système de commande vocale Google Home, le géant du fast-food vante les mérites de sa marque grâce au mécanisme du search.

Mais cette fois, la démarche requiert la participation directe du spectateur. Quitte à l’inviter à se rendre sur Google en faisant l’économie de la subtilité. La campagne pose la question de l’attribution dans la publicité : doit-on nécessairement mentionner la marque pour en faire la promotion ?

Merci Julie !

Lundi après-midi, les internautes ont pu découvrir une réduction de 50% sur tout le site de la marque d’électroménager Philips. Pour en profiter, rien de plus simple: entrer un code promo. Mais pas n’importe lequel. Pour valider leur commande avec la réduction, les clients n’avaient qu’à saisir «JULIEGAYET». La marque aura mis 24 heures à répondre mais elle vient de l’assurer : elle va bien honorer les commandes passées par les internautes qui ont bénéficié du code promotionnel « JulieGayet ».

CO4CTqVWIAALYwB

Le code promo, découvert par un membre du site de bons plans sur Internet Dealabs.com, a suscité «plusieurs milliers de commandes en l’espace de quelques heures seulement». Rapidement devenu viral, le code promo s’est vu partagé sur les réseaux sociaux. Il n’est désormais plus valide. Alors une question : est-ce encore la faute du stagiaire d’Itélé ? (Si vous ne voyez pas où je veux en venir, cliquez sur l’image).

ITELE_Logo