La bonne punchline

Parlons peu, parlons foot  : Caen reçoit le PSG vendredi en ouverture de la 5e journée de Ligue 1. Pour l’occasion, et pour attirer les supporters à Michel-d’Ornano, le Stade Malherbe a décidé de jouer la carte de l’humour sur son compte Twitter, avec une punchline bien trouvée: « Ils avaient Zlatan… nous avons Ivan ! ».

Une référence à la recrue croate Ivan Santini

Auteur de deux buts en quatre matches sous le maillot caennais. Les Parisiens étant eux orphelins de Zlatan Ibrahimovic et restant sur deux contre-performances offensives…

csjxj-3wcaahzt

Capitaliser et fédérer en servant de l’autre équipe pour cela est plutôt malin et puis aussi il faut le dire : c’est drôle non ?

Publicités

ROUND 1 : FIGHT !

Bien le bonjour : vous portez peut-être le nom d’une célébrité : chanteur, mannequin ou footballeur ou c’est peut-être la VIP qui porte VOTRE nom…vous allez devoir vous battre pour vous départagez. Orange vous propose de récupérer VOTRE nom…fightforyourname.orange.fr. Belle mise en scène, très bon jeu d’acteur du « Président » Laurent Blanc…sympa….vraiment…#

50 nuances de Zlatan

La star du PSG Zlatan Ibrahimovic vient de devenir le nouvel ambassadeur du programme alimentaire mondial de l’ONU et à cette occasion, ce dernier a décidé de se faire tatouer temporairement sur le corps  50 noms de personnes qu’il ne connait pas personnellement, mais qui se battent chaque jour contre la famine à travers le monde.

Capture-d’écran-2015-02-15-à-21.03.27

La famine touche près de 805 millions de personnes à travers le monde, faire de Zlatan un ambassadeur est un choix très malin permettant de donner une exposition maximale à la cause. Lors du match contre Caen ce week-end, Zlatan a retiré son maillot devant les caméras et les 40.000 spectateurs du Parc après avoir marqué…en espérant que le message soit bien passé….

Capture-d’écran-2015-02-15-à-21.03.49 (1)

PSG : un club que l’on aime à vie…

« J’en ai rêvé…les quataris l’ont fait »…malgré un mercato au point mort à l’approche du mois de juillet, le Paris Saint-Germain peut compter sur le soutien de ses supporters, déjà plus de 30 000 à s’être abonnés pour la saison 2013-14. Et le directeur sportif Jean-Claude Blanc se targue du nouveau système mis en place.

« C’est un système innovant où chaque abonné peut choisir son siège, qui correspond à un tarif qui sera débité chaque mois sur son compte. A la fin de la saison, s’il décide de ne pas se désabonner, son siège lui est conservé. Cela leur permettra de garder automatiquement ce siège, de laisser leur abonnement courir et d’être prélevé chaque mois comme le fait chaque opérateur téléphonique. C’est un concept qui n’avait pas encore été appliqué au football », a-t-il annoncé sur RMC ce jeudi. La saison passée, le PSG frôlait les 25 000 abonnés.

article_logooooop