La publicité fait front

Bien le bonjour le monde digital ! Les publicités inzappables sur Youtube agacent le plus souvent, quand elles n’incitent pas à installer un adblocker – vous en conviendrez – mais ici, ce format détesté est utilisé pour la bonne cause.

En effet, l’organisation allemande Refugees Welcome et l’agence FCB Zurich ont trouvé un moyen ingénieux de faire passer leur message. La campagne « Search racism. Find Truth », (Cherchez le racisme. Trouvez la vérité), donne la parole aux réfugiés.

Pour chaque vidéo d’un leader d’extrême droite s’en prenant aux demandeurs d’asile, un spot non skippable permet à un réfugié de contrer un à un les propos de la vidéo qui va suivre. Grâce à son histoire personnelle et son humour pour tenter de faire changer les mentalités. À la toute fin, il devient alors possible de « skipper » la vidéo pour échapper aux préjugés.

Publicités

Tout est dans le titre…enfin dans le sous-titre

Hier soir les spots publicitaires des chaînes du groupe TF1 ont été sous-titrés, pour les téléspectateurs ayant actionné l’option « sous-titrage sourds et malentendants » sur leur télévision. Ainsi de 19h30 à 23h00, TF1, TMC, NT1, HD1 mais aussi Numéro 23 ont diffusés leurs pages de réclame avec du sous-titrage, sauf refus de l’annonceur.

PHOdbd1eb7c-7bd8-11e4-9e4a-4b4c91a0e749-805x453

L’initiative des chaînes du groupe Bouygues a pour but de sensibiliser les annonceurs et généraliser cette pratique, alors qu’aujourd’hui seules 8% des publicités sont sous-titrées. Cette incapacité d’accès aux messages des campagnes publicitaires à la télévision concerne actuellement 5,4 millions de personnes. Depuis déjà plusieurs années, la quasi-totalité des programmes de TF1 est disponible avec des sous-titres pour les sourds et malentendants, reconnaissables grâce à un logo dans le bandeau en bas de l’écran.

Sexe, humour et pubs pas drôles

Bonjour et bon jeudi : que celui qui n’a jamais fait une blague sexiste -pas forcément méchante mais sexiste quand même – me jette la première pierre.  Mesdames je vous prie de nous excuser nous Hommes mono-neurone de parfois vous mettre la pression ou de vous mettre mal à l’aise en espérant vous faire rire ou même – nous sommes un peu foufou – vous séduire. Cette introduction pour vous présenter aujourd’hui  une campagne virale basée sur le ton de l’ironie et de l’humour et dénonçant le sexisme (cliquez sur la photo). Encore une fois mesdames merci d’être vous 🙂

Female executive looking frustrated in an office with her colleagues discussing in the background

Female executive looking frustrated in an office with her colleagues discussing in the background

TOP5 des plus ingénieuses opérations de Noël

Bonjour, bonne année et tout ce qui avec (perso je vous souhaite la santé en 1er)…Les chiffres d’audience du blog sont tombés il y a quelques heures et pour la 3ème année consécutive j’ai le plaisir de vous annoncer que nous sommes dans le vert 🙂

Du coup pour bien commencer l’année je vous propose de découvrir voir re-découvrir 3 opérations dédiées à Noël et qui ont marquées le coup…BONNE ANNÉE ! ! !

Le Haka se bar

A l’occasion du lancement du nouveau maillot de l’équipe de France de rugby, l’agence Ubi Bene a eu une idée pour le moins…fracassante : transformer deux bars parisiens en véritables lieux de rendez-vous des fans du ballon ovale : le « Café des Bleus » et le « All Blacks Pub ».

_DSC6455

Samedi, les deux équipes phares 100% adidas du rugby mondial s’affronteront au stade de France dans un match très attendu des supporters et amoureux du rugby.

_DSC6647 2

Pour célébrer cette rencontre, l’agence ubi bene a imaginé un dispositif événementiel original : un rendez-vous incontournable des fans de rugby qui débutera en dehors du terrain, où chacun sera invité à choisir sa tribu, de manière conviviale, dans l’esprit du rugby. En plus de ces bars, adidas et ubi bene ont également installé au 18 de la rue Princesse une boutique éphémère totalement dédiée au rugby : le « Bar boutique adidas ». Un pub 100% néozélandais face au typique café français

Ainsi, au numéro 17 la rue Princesse a été dévoilé un pub aux couleurs des Blacks,véritable repaire des fans du Hakka : un univers typiquement néozélandais avec unedevanture rendant hommage aux joueurs et, à l’intérieur, une décoration totalement AllBlacks, avec jeux de fléchettes et table de bras de fer entre autres réjouissances. En face,s’érige un authentique café français aux couleurs du XV de France avec une décoration intégralement Bleus, bandit manchot et babyfoot pour profiter au maximum de la troisième mi-temps !

_DSC6472

Quels sont les 10 plus gros annonceurs pubs en France ?

C’est Renault qui est sacré premier annonceur de France, avec 382,2 millions d’euros d’espace publicitaire achetés cette année – soit plus d’un million d’euros par jour ! Un rang que la marque occupait déjà l’année dernière.

Malgré la crise que traverse l’industrie automobile, le constructeur a fait progresser de 4,6% sa quantité d’espace publicitaire achetée, notamment autour du lancement fin septembre de la nouvelle Clio.

Renault est suivi par son grand concurrent Peugeot (353,3 M€) qui a également fortement augmenté ses dépenses publicitaires (+12,5%) et par Orange. Les télécommunications sont l’autre secteur industriel présent en force dans ce classement avec SFR (7e) et Bouygues Telecom (10e).

Tous les médias ne profitent pas de ces pubs de la même façon :

  • La télévision se porte bien avec des investissement en hausse de 4,5% (notamment grâce à la croissance de 13,7% de la TNT).
  • La radio est également en hausse de 3,7%.
  • La presse écrite voit ses recettes baisser de 2,7% (celles de la PQN chutent de 7,8% et  les quotidiens gratuits de 6,3%).
  • La presse en ligne progresse de 3,3% seulement, loin des tendances de hausse à deux chiffres observées ces dernières années.

Top 10 des plus gros annonceurs de France en 2012

Renault : 382,2 M€ (+4,6%)

Peugeot : 353,3 M€ (+12,5%)

Orange : 332,4 M€ (-1,2%)

Carrefour : 291,0 (-8,4%)

Citroen : 290,8 M€ (+6,0%)

E.Leclerc : 279,0 M€ (+3,4%)

SFR : 277,5 M€ (-5,2%)

Unilever : 236,5 M€ (-3,4%)

Kraft Foods : 230,6 M€ (+18,3%)

Bouygues Telecom : 228,6 M€ (-0,9%)