Sexy Vendredi

Bien le bonjour : en ce vendredi je vous propose non pas de finir la semaine avec des pubs sexys mais plutôt avec des pubs sexistes….Le meilleur du pire de 2017, c’est….parti !

Publicités

Art is Hard

BBBBBONJOUR !!!!!! Bien passé le week-end ? Je vous souhaite de passer une bonne semaine. Question du lundi : que diriez-vous si toutes les semaines, les œuvres d’un artiste venaient remplacer les publicités affichées sur le mobilier urbain ? Art in da places est une campagne de «remplacement de publicités par des œuvres d’art» lancée en janvier dernier.

52 semaines de « service public » au cours desquelles un artiste est invité à venir apposer ses œuvres sur les cabines téléphoniques new-yorkaises principalement, en lieu et place de la publicité qui s’y trouve. Shepard Fairey (Obey Giant), Jeremyville, Martha Cooper ou encore Jon Burgerman : 52 artistes (un par semaine pendant un an) ont été sélectionnés à travers le monde entier. Art in ad places est un collectif d’artistes et de curateurs financé par de « généreux donateurs » dont l’objectif est combattre la pollution visuelle, omniprésente en ville.

« La consommation de publicité est malsaine, et avec la publicité extérieure, il n’y a pas de possibilité d’y échapper, à part la supprimer », explique l’écrivain RJ Rushmore, membre du collectif. Chaque nouvelle installation est annoncée sur le site web Art in ad places, le compte Instagram et Facebook de la campagne afin de suivre la campagne presque en temps réel.

C’est top !

Ola que tal les gens, tout le monde va bien ? Il y a quelques jours, Google a dévoilé son édition spéciale des YouTube Ads Leaderboard. Ce classement met en avant les 10 publicités les plus vues depuis l’édition 2016 des Cannes Lions, il y a 12 mois.

Au total, ces vidéos représentent plus de 11,8 millions d’heures visionnées au bénéfice des marques. C’est assez énorme non ? Question : Aviez-vous vu l’ensemble de ces publicités ?

Fils de pub !

La publicité est un métier qui ne laisse pas indifférent : avec ses codes et ses clichés, la publicité a également fait les beaux jours du cinéma : Mad Men, 99 Francs, nombreux sont les films et les séries à parler du sujet de manière plus ou moins juste, et souvent de façon très caricaturale.

Thomas Poirrier est un directeur artistique freelance qui a eu l’idée de réaliser un supercut original à l’approche des Cannes Lions. Ce dernier nous offre une vidéo qui compile différentes scènes de films qui traitent de la publicité.

Pris pour cible

imagebfmparis

Une première en France

BFM Paris, nouvelle chaîne du groupe SFR, testera cet été sur son antenne en direct les « publicités adressées » – des spots différents selon les foyers -, a annoncé vendredi dernier le patron de SFR Media Alain Weill.

Comme pour les bandeaux sur internet, la publicité adressée consiste à adapter les spots aux téléspectateurs en fonction des données que détient l’opérateur sur eux, comme leur localisation, complétée par d’autres données qu’il peut acheter et croiser.

Une technologie riche de possibilités. « En simplifiant, ceux qui ont des chiens auront des publicités pour Canigou et ceux qui ont des chats des publicités pour Ronron », a résumé en souriant Alain Weill devant l’Association des journalistes médias.

Objectif

Accroître les investissements publicitaires à la télévision, qui viennent de se faire dépasser par les investissements sur internet, au bénéfice des géants comme Google et Facebook qui en captent l’essentiel. « Pour l’instant la législation française n’autorise les publicités adressées que sur les chaînes locales, mais elle devrait évoluer courant 2017 », a estimé Michel Combes, patron de SFR.

« Les annonceurs sont prêts à payer un peu plus cher pour passer des pubs différentes selon les foyers, sur lesquels nous disposons de beaucoup de données, via nos box. Par exemple, un constructeur automobile pourra proposer une voiture différente, ou le groupe SFR lui-même proposer des offres différentes selon que le foyer est ou non déjà abonné », a expliqué Michel Combes.

Le test mené par BFM Paris…

Pour commencer des pubs adaptées à la localisation des téléspectateurs, sera une première en France. TF1 teste avec Orange des publicités ciblées mais seulement sur les vidéos en replay. « Nous allons appliquer à un média classique le modèle de la publicité numérique. C’est une révolution qui se prépare, un enjeu considérable », a ajouté Alain Weill.

Grâce à cette nouvelle technique, le groupe espère aussi attirer à la télévision de nouveaux annonceurs qui veulent cibler leur public, au-delà des secteurs habituels comme les cosmétiques, le luxe ou l’automobile. Aaahhhh..l’ultra-personnalisation…rêve qui devient réalité….

L’efficacité publicitaire

C’est une façon vendre parmi tant d’autres : ressentir « quelque chose » permet une mémorisation plus efficace. Et la joie est le premier moteur émotionnel. AOL et iligo ont mené une étude  qui place la mesure des émotions au coeur des enjeux d’efficacité publicitaire, en combinant la mesure passive des six émotions via la reconnaissance faciale (par webcam) à la mesure déclarative d’indicateurs de performance. Envie d’en savoir plus ? Alors on clique sur la photo 🙂

joie31