Les 12 travaux d’Hercule..ou de The Rock

Après avoir dévoilé en juin dernier la campagne The Archives, Apple revient avec une nouvelle campagne publicitaire axée sur Siri, l’assistant vocal du géant mondial créé en 2011. À travers un film de 3min45 intitulé « The Rock x Siri Dominate The Day » la marque a fait appel à Dwayne Johnson (aka The Rock) pour promouvoir les différentes fonctionnalités de Siri : lire à voix haute l’agenda, envoyer des messages, ou encore parcourir la liste “des buts de la vie” de The Rock.

Un gain de temps précieux pour l’acteur qui peut alors mener de front une douzaine de projets en parallèle. Par cette campagne, Apple souhaite avant tout promouvoir ce service d’intelligence artificielle dont l’utilisation est en baisse. En effet, d’après l’étude Verto – société d’analyse d’application – Siri aurait perdu 7,3 millions d’utilisateurs mensuels en 1 an.

Petit escargot porte sur son dos

La guerre des smartphones fait rage sur un marché toujours plus important. Toutes les marques essayent de prouver leurs avantages concurrentiels et beaucoup jouent sur la longévité de leurs batteries. Et certaines ne manquent pas d’idées pour le faire savoir !

Comment promouvoir la longévité de la batterie d’un téléphone ? Hmmm… Et si on faisait une course d’escargots ? Voilà, c’est un peu la discussion que les créatifs de l’agence Ingenia (Pérou) ont pu avoir avant de proposer l’idée à leur client Huawei. Et ils l’ont fait ! Après tout c’est pas idiot : quoi de plus lent qu’un escargot ? Et quoi de plus efficace que de filmer une course d’escargots qui sera diffusée sur les réseaux sociaux, sans même brancher le smartphone ?

L’agence a donc réalisé une petite piste de course avec 4 couloirs de couleurs différentes. Un juge (une main) était quand même présent sur la piste pour recadrer les pauvres escargots qui essayaient de grimper sur les parois. Une course « palpitante » qui a duré 2 heures tout de même et qui a été diffusée sur le Facebook de Huawei Pérou avec des retombées impressionnantes.

Les spectateurs de la course avaient la possibilité de pronostiquer leurs favoris. Au total, plus de 10 000 personnes se sont prêtées au jeu générant plus de 59 000 interactions (likes, partages et commentaires) pour plus de 3 millions d’internautes touchés par l’opération. Des résultats plutôt chouettes pour une opération assez facile à mettre en place et à animer.

Plein écran

Quand Samsung sort un nouveau smartphone, la marque voit les choses en grand ! Quand il s’agit de communiquer sur le Galaxy S8, le dernier chef d’oeuvre de la marque. Pour communiquer sur la sorte de son nouveau téléphone phare, Samsung a mis en place une campagne d’affichage spectaculaire et immersive à Times Square,NYC.

La marque s’est payée le luxe d’utiliser différents panneaux digitaux pour créer une vraie animation sous-marine. Un vrai spectacle visuel pour le bonheur des yeux, qui fait la promotion du Galaxy S8 et de son écran immersif.

Techommuting

Je ne sais pas si ce terme existe mais maintenant…oui 🙂

(Technologie – Communication – Marketing)

Selon la Deutsche Bank Research, la réalité augmentée est un marché d’avenir qui a un très grand potentiel en France, en particulier en ce qui concerne les applications spécialisées. Dans le secteur de la publicité, des séries d’essais sporadiques ont eu lieu au sein de grandes entreprises comme Google et IKEA.

Le moteur de recherche a enrichi la réalité avec des lunettes intelligentes qui transmettent à l’utilisateur des informations en temps réel grâce à des projections sur les verres. Ainsi, les prévisions météorologiques, des informations sur les monuments touristiques alentours ou des itinéraires en 3D sont mis à la disposition de l’utilisateur. Le magasin de meubles IKEA a utilisé la technologie de réalité augmentée pour donner vie à son catalogue en projetant des meubles dans chacune des pièces du logement de ses clients.

La technologie peut également être utilisée en corrélation avec les classiques de la publicité : les objets publicitaires.

De cette innovation, découle une combinaison d’éléments haptiques et virtuels. En imprimant les objets publicitaires avec le logo de l’entreprise et en associant des informations numériques à ce logo, on obtient la base d’une aventure publicitaire. Les utilisateurs de smartphones et de tablettes peuvent scanner le logo avec une application de réalité augmentée et ainsi ouvrir la porte à la technologie AR (Augmented Reality).

telechargement

Des vidéos, des images, des animations 3D, des emplacements géographiques, des fichiers ou même des boutiques en ligne peuvent être associés au logo imprimé. Par exemple, en scannant le sac publicitaire d’une entreprise, la mascotte animée peut se matérialiser, sortir du sac et interagir avec l’utilisateur.

Les clients et prospects sont en demande de publicité originale, en partie animée, qui saura les étonner.

De cette manière, la notoriété de l’entreprise augmente, tout comme son capital sympathie. Dans le même temps, le groupe cible se souvient davantage d’une publicité innovante. Avec une combinaison d’éléments physiques et virtuels, on tire profit des effets positifs des objets publicitaires. Ils sont décuplés par un univers de marque inédit et donc idéal pour mettre en place une stratégie de storytelling.

images

D’ailleurs, les études réalisées par Capgemini et Jupiter Research ont conclu que cette technologie est un thème majeur pour le marketing et l’informatique. La réalité augmentée est considérée comme l’avenir de la publicité et cette tendance sera toujours d’actualité dans 25 ans, d’après l’agence londonienne Zenith-Optimedia.

Les objets publicitaires, en association avec cette technologie innovante personnalisent les messages en direction d’un groupe cible. Elle est aussi bien accessible pour les grandes entreprises que pour les startups. L’infographie ci-contre explique comment la réalité augmentée peut être intégrée à une stratégie de communication par l’objet.

La réalité augmentée capitalise donc sur l’impact publicitaire déjà important des objets publicitaires et donne un visage moderne à ces classiques publicitaires. Les objets publicitaires sont l’un des supports publicitaires les plus prisés des entreprises françaises, car contrairement à d’autres canaux, ils sont utiles au public cible et ne constituent donc pas une nuisance. Ils sont utilisés par les clients et prospects d’une entreprise sur le long terme et gravent le nom de la marque dans les mémoires. Ainsi, l’annonceur y gagne à la fois en termes de ventes et de relationnel.

Un univers de marque interactif et animé qui se démarque grâce à son ingéniosité apporte un avantage concurrentiel et une meilleure réputation. La combinaison d’objets publicitaires et d’informations virtuelles permet ainsi une toute nouvelle forme de publicité qui n’agace pas son destinataire. Bien au contraire, elle augmente la réalité et dynamise le quotidien des clients et prospects.

Source : https://siecledigital.fr/2016/08/02/realite-augmentee-lobjet-publicitaire-rencontre-digital/

C’est pas la taille qui compte….enfin….

Bien le bonjour et bon vendredi le web ! Fâché qu’Apple se soit réveillé sur le marché des phablets  le corééen Samsung surenchérit avec une campagne démesurée…mais vraiment…..Pour promouvoir son smartphone Galaxy S7 Edge de 5,5 pouces, Samsung a recouvert d’affichage digital un building russe de 80m de haut et de 40m de large.

Il faut savoir que cet immeuble face à l’autoroute Volokolamsk à Sokol, ville du Nord-Ouest de la Russie n’a pas été choisi au hasard, car ce sont plus de 800 000 personnes qui passent tous les jours. L’autoroute y étant particulièrement droite et plate à cet endroit, la visibilité du panneau est de 2,2 kilomètres. Pour détecter une telle opportunité, Samsung a fait appel à l’agence média Starcom MediaVest. Moi je veux bien que ce ne soit pas la taille qui compte mais là….quand même….

On est pas des lumières

Bien le bonjour : s’il y a un bien un objet qui a envahi les salles de concert depuis plusieurs années, c’est notre téléphone portable. Les fébriles lueurs de briquets ont laissé place aux puissantes lumières des smartphones, qui permettent de capturer à chaque instant des événements.

Rangez-vos-smartphones

Mais en rentrant à la maison, on est souvent déçu par la qualité de nos films souvenirs. Alors pour bien commencer l’année, ARTE Concert vous livre enfin la technique la plus fiable pour revivre les meilleurs moments de vos soirées musicales !

Ne tombez plus dans le panneau

Le nouveau Galaxy S6 edge+ de Samsung possède une particularité et pas n’importe laquelle : un écran incurvé qui affiche les notifications sur le côté du smartphone. La bonne question est : « comment illustrer cet atout dans la vie de tous les jours ?  » En Suède, le constructeur a collaboré avec l’agence DDB pour mettre en place l’opération « See Beyond the Edge ». Un panneau publicitaire a été installé, situé à un angle entre deux rues très prisées de Stockholm.

samsung-ddb-sweden-samsung-cree-panneau-incurve-alerte-passants-et-fait-pub-du-galaxy-s6-edge_0

Ce dernier se présente sous la forme d’un écran vidéo, qui reproduit le design de l’écran incurvé du Samsung Galaxy S6 edge+. Ce panneau possède la particularité de notifier les passants sur ce qui se passe sur l’autre rue, qu’il leur est impossible de voir avant de tourner.

samsung-ddb-sweden-samsung-cree-panneau-incurve-alerte-passants-et-fait-pub-du-galaxy-s6-edge_2

Le panneau indique, par exemple, à un passant qu’il va croiser un homme en vélo pour ainsi éviter de le percuter.