La preuve par 3

La sensation de conduire 3 voitures c’est ce que propose la nouvelle Golf GTE de Volkswagen. Elle détient un bouton permettant de combiner à la fois un moteur turbocompressé essence et un moteur électrique. Il est également possible d’utiliser chacun de ces moteurs individuellement.

Pour promouvoir cette nouvelle technologie, le constructeur automobile et l’agence Adam&Eve DDB lancent la campagne The Button. Il s’agit de différentes scènes fatidiques de films où les détenteurs d’un bouton l’utilisent à mauvais escient, le tout agrémenté par leur rire diabolique. Un rire qu’on retrouve lorsqu’on presse le bouton de la nouvelle Golf dû à la satisfaction que procure sa vitesse allant jusqu’à 150 kW- une fois l’hybridation des moteurs enclenchée.

Dans ce spot TV, Volkswagen fait preuve d’humour en catégorisant ce nouveau bouton comme un plein pouvoir que vous seul détenez. D’où l’accroche « a more responsible use of power » (une utilisation du pouvoir plus responsable). Un moyen stratégique pour la marque de nous inciter à changer pour un moteur hybride sans pour autant s’appuyer sur un message orienté écologie. Un brin osé de la part de Volkswagen, après le dieselgate ! Mais après tout, cette campagne ne fait qu’assumer le côté “GT” de la Golf GTE.

Publicités

Le changement c’est maintenant

Bien le bonjour : plus que quelques heures à attendre avant de s’attaquer aux bonnes résolutions et justement des bonnes résolutions il a fallut en prendre pour Volkswagen après le scandale des moteurs bien polluants qui font des nuages tout noir….du coup le constructeur allemand change désormais son claim et joue la carte de l’humilité…on verra bien en 2016…

CXZS0kOWQAAPOdr

Volkswagen fait son cinéma

Pour Volkswagen, le meilleur moyen d’expliquer une technologie, c’est de montrer comment elle fonctionne. En Espagne, le constructeur a donc mis en place une opération marketing originale en collaboration avec l’agence DDB. L’idée : détourner une salle du fameux cinéma pour illustrer la technologie de détection des piétons. Pour cela, Volkswagen a créé le premier spot publicitaire qui repère les passants.

volkswagen-ddb-spain-volkswagen-piege-salle-cinema-promouvoir-securite-pietons_0

volkswagen-ddb-spain-volkswagen-piege-salle-cinema-promouvoir-securite-pietons_2

En pleine diffusion de la publicité, certaines personnes se sont levées pour traverser la salle. Automatiquement et à chaque fois, le spot vidéo s’est arrêté pour diffuser l’alarme du Pedestrian Detector, et mettre en lumière la personne debout, visible alors par toute la salle. Ils sont bons chez DDB 🙂

on va garder nos distances ok ?

Bien le bonjour : aujourd’hui direction l’Espagne où afin d’illustrer sa technologie Cruise Control qui permet à ses usagers de maintenir la distance de sécurité avec les autres véhicules sur la route, le constructeur Volkswagen a mis en place une opération simple mais originale.

image-volkswagen-ddb-spain-volkswagen-montre-l-importance-distance-securite-entre-2-enseignes

En collaboration avec l’agence FCB, la marque a tout simplement eu l’idée d’illustrer l’importance de la distance de sécurité en détournant l’espace qu’il peut y avoir entre deux enseignes qui évoluent dans le même secteur d’activité et qui sont voisines.

Un panneau publicitaire avec la mention « Keep the Friendly Distance » a donc été installé entre des enseignes concurrentes telles que McDonald’s et Burger King ou encore Deutsche Bank et Barclays. Encore une idées simple et efficace (Source creapills.com)

Ca tombe pile

Bonjour bonjour le web, en ce lundi matin direction la Russie où plus de 15 millions de piles sont jetées chaque année, contribuant pour beaucoup à la pollution du pays. Afin de sensiibliser à ce phénomène, le constructeur Volkswagen a collaboré avec l’agence DDB pour mettre au point un distributeur qui ne fonctionne pas à l’argent… mais avec des piles !

volkswagen-ddb-russia-volkswagen-cree-distributeur-ecologique-fonctionne-piles-usagees

Baptisé la Think Machine, ce distributeur nécessite simplement vos vieilles piles comme offrande. Volkswagen a également remplacé les traditionnels snacks par des t-shirts écologiques, des bouteilles d’eau et des balles anti-stress. D’après l’agence DDB, plus de 8000 piles ont pu être collectées le premier mois.

volkswagen-ddb-russia-volkswagen-cree-distributeur-ecologique-fonctionne-piles-usagees_1

volkswagen-ddb-russia-volkswagen-cree-distributeur-ecologique-fonctionne-piles-usagees_2

un peu fatigué ? On le savait….

Récemment,Volkswagen a révélé le Fatigue Sensor, une nouvelle technologie permettant de détecter lorsque le conducteur commence à manquer d’attention dans sa conduite. Au Brésil, la marque a collaboré avec l’agence AlmapBBDO pour mettre en place une opération originale à l’attention des fans de football. La marque a détourné un match de Premier League anglaise et de Serie A italienne diffusés au Brésil.

Alors que certains joueurs étaient sur le point d’être remplacés pour fatigue, les spectacteurs ont pu voir à la télé une icône de tasse de café clignoter au dessus de leur tête. Une façon surprenante mais pertinente pour promouvoir le Fatigue Sensor de Volkswagen. En même temps c’est vrai que du moment où tu mets le mot « football » dans ta campagne de com’ ça touche nettement plus de monde…comme quoi…

Le retour du stagiaire…ou pas

En allemand, c’est facile : Volks wagen veut dire « voiture du peuple ». En français, la marque est plus difficile à prononcer et à écrire.

CBDMzFsWcAE4Y24

Hier soir, les téléspectateurs attentifs du match France/Brésil, qui a été retransmis par TF1, ont aperçu sur le bord de la pelouse du Stade de France un bandeau publicitaire déroulant sur lequel était écrit « Wolkswagen soutient les Bleus ». Une faute remarquée par les internautes, qui ont cru à une énorme erreur du service marketing de la marque, pires que celles du fameux stagiaire d’iTELE.

Mais cette faute a en réalité été sciemment commise par la marque ! A la fin de la coupure pub de la mi-temps, Volkswagen a diffusé une publicité sur TF1 – évidemment préparée en amont – pour s’amuser de ceux qui ne savent pas correctement orthographier son nom.  La marque a adopté la même communication avec un autre spot publié sur son compte Twitter français, où elle rappelle son slogan : « C’est pourtant facile de ne pas se tromper ». Une campagne maligne signée par l’agence DDB Paris qui a été vue au moins par les 6,6 millions d’amateurs de ballon rond qui ont regardé le match hier soir en direct à la télévision – et les80.000 spectateurs du Stade de France.